Accueil > La Vie Chrétienne > Analyse Actualité > Crise sociale en Guadeloupe et (...)

Crise sociale en Guadeloupe et Martinique

La FEF communique

« La Guadeloupe et la Martinique traversent une crise sociale sans précédent. La cause, largement évoquée dans les médias métropolitains, est la lutte contre la vie chère. Les prix des denrées et produits de première nécessité sont notoirement plus élevés, sans que l’insularité explique cet écart.

C’est pourquoi s’est développé un fort sentiment de « profitation ». En créole, cette expression signifie exploiter, abuser, écraser un plus petit de son pouvoir. Les Guadeloupéens et les Martiniquais s’interrogent : à qui profite ce renchérissement ?

Un autre facteur a son importance : les propos, à teneur raciste, tenus par Alain Huygues-Despointes, l’un des principaux chefs d’entreprise d’Outre-Mer. Au moment où le consensus national est fragilisé, de telles déclarations jettent de l’huile sur le feu dans un climat social déjà tendu.

Les Églises évangéliques de la FEF, en particulier antillaises, et leurs cadres affirment :

•Leur solidarité avec la population qui connaît de réelles difficultés économiques et leur souhait de plus de justice et de transparence dans la fixation des prix ;
•Leur préoccupation du bien de la population guadeloupéenne et martiniquaise, leur intercession pour elle et les autorités, selon les directives bibliques ;
•Leur condamnation de tous propos racistes, qui aggravent le climat social déjà difficile, ainsi que de toute forme de violence ;
•Leur attente : que les autorités fassent sans délai ce qui est en leur pouvoir pour parvenir à une solution de cette crise ;
•-Vouloir remplir leur rôle social fédérateur, en témoignant des valeurs protestantes évangéliques comme le respect de l’autre, l’amour de la justice, la défense de l’opprimé et le refus de la violence, entre autres… ;
•Leur volonté de participer à une réflexion juste et approfondie, pour sortir de la crise, et leur disponibilité à jouer un rôle médiateur ;
•Et rappellent, en accord avec les Saintes Écritures, qu’« il n’y pas de paix sans justice. »
Paris, le 19 février 2009

Contact presse en Guadeloupe Contact presse en Martinique
M. Max GARNIER M. Henri BANICLES
Délégué régional FEF Délégué régional FEF
Tél : 05 90 83 61 46 Tel : 05 96 63 29 02
Port : 06 90 43 18 73 Port : 06 96 44 21 26
Courriel : max.garnier3@wanadoo.fr Courriel : h.banicles@ool



^^ Revenir en haut ^^