Zacharie

Zacharie (Livre de)

- Auteur.

- Zachayah signif. Yah (c.-à-d. l’Eternel) se souvient ou s’est souvenu (pt-être de la prière des parents attendant un enfant). Trente personnages de ce nom sont cités dans l’A. T. Zacharie le prophète est fils de Bérékia et petit-fils d’Iddo. Dans Esd. 5.1 et Néh. 12.16, il est appelé "fils d’Iddo". Est-ce parce qu’Iddo, chef de l’un des 12 groupes de prêtres revenus de l’exil avec Zorobabel en 536 était plus connu, ou parce que Zacharie a perdu son père dans son jeune âge et fut élevé par son grand-père ? De toute manière, il semble qu’il fût né à Babylone et rentra avec le premier contingent de rapatriés en Palestine avec le souv. sacrificateur Josué #Ne 12.12, 16

- En 520, lorsqu’il a commencé à prophétiser, il devait être encore jeune (dans 2.4 on l’appelle na’ar, jeune homme). Si, comme le pensent les exégètes évangéliques, les ch. 9 à 14 sont de lui, il a dû exercer son ministère prophétique jusque dans sa blanche vieillesse (70 ou 80 ans ou même plus). La plupart des interprètes pensent que ce n’est pas de lui que parle Jésus lorsqu’il évoque un Zacharie martyr #Mt 23.35 mais de celui de 2 Chr. 24.22 (Jésus aurait mentionné le premier et le dernier livre du canon hébr. c.-à-d. Abel dans la Genèse et ce Zacharie dans les Chroniques).

- Le prophète était en même temps sacrificateur (comme Jérémie et Esdras) ; c’est ce qui explique sa bonne connaissance des écrits antérieurs de la Bible qu’il cite abondamment.

- Cert. exégètes, partant du fait que Mt. 27.9 attribue Zach. 11.12 à Jérémie, se sont demandé si les derniers ch. du livre n’étaient pas d’un autre auteur que Zacharie. Une explication de cette mention de Jérémie serait qu’une erreur de copiste a été introduite très anciennement dans le texte de Matthieu. Une autre supposition fait remarquer qu’à une cert. époque Jérémie figura, dans la Bible hébr., au début des prophètes postérieurs, présentés de la façon suivante : Jérémie, Ezéchiel, Esaïe, au lieu de l’ordre actuel (Esaïe, Jérémie, Ezéchiel) ; v. Canon. C’est pourquoi cette section prophétique porta parfois le nom de Jérémie, tout comme les Psaumes sont dits Psaumes de David et les Proverbes, Proverbes de Salomon. David ne fut cep. pas l’unique auteur des Ps. et Salomon n’énonça pas tous les Proverbes.

- Date.

- Le premier message de Zacharie est daté du 8e mois de la 2e année de Darius (Hystaspe) c.-à-d. de novembre 520. Le début de son ministère prophétique s’insère entre le deuxième et le troisième message de son collègue et contemporain Aggée. On se reportera à l’introduction de ce prophète pour connaître l’arrière-plan historique du ministère de ces deux porte-parole de Dieu (v. Zach. 3.1 ; 4.6 ; 6.11 ; Esd. 4.24-5.1-2).

- Les ch. 9 à 14 sont de caractère très diff. des premiers ; le style, le contexte, la nature des prophéties, le message : tout a changé ! De plus, le nom de Zacharie n’y apparaît jamais. C’est pourquoi tous les auteurs critiques attribuent depuis deux siècles av. J.-C. ces ch. à un Deutéro-Zacharie qui aurait vécu au 4e s. av. J.-C. Les auteurs évangéliques ne voient pas de difficulté insurmontable dans l’attribution de ces ch. à Zacharie : la différence de sujets et d’âge sont suffisants pour expliquer les disparités entre les deux parties du livre.

- Il y a aussi beaucoup de traits communs entre les 2 parties du livre. L’expr. "allants et venants" se trouve dans Zach. 7.14 aussi bien que dans 9.8. Les mots "ainsi parle l’Eternel" se retrouvent env. 14 fois dans les ch. 1-8, et dans la suite aux passages suivants : 10.12 ; 12.1 ; 13.2, 7, 8. L’expr. "l’Eternel des armées" est caractéristique du livre tout entier. Le style poétique des ch. 9-14 diffère de la prose des ch. 1-8, mais cela ne nécessite pas un auteur diff. De toute manière le ms. de Zacharie trouvé à Qumrân provenant de la période maccabéenne ne permet guère de descendre au-delà de 450, date à laquelle Zacharie a encore pu vivre. Il est donc fort improbable que l’on ait ajouté à cette époque l’ouvrage de quelque prophète anonyme au texte du célèbre porte-parole de Dieu. (V. la discussion détaillée pour ou contre l’unité dans G. Archer : Introduction à l’A. T. (Emmaüs) p. 472 à 477 ; NCB p. 823-824 ; J. G. Baldwin : Haggai, Zachariah, Malachi (Tyndale O. T. C. London), p. 62-70).

- Lieu.

- A Jérusalem. La ville était en train d’être reconstruite, mais les travaux avançaient lentement à cause de l’hostilité des gens du pays et du manque de ressources. La plupart des Juifs fortunés étaient prob. restés à Babylone. Les rapatriés étaient pauvres, ils venaient dans un pays dévasté et abandonné, dans une ville en ruines. C’est dans ce cadre qu’Aggée et Zacharie ont apporté leurs premiers messages.

- Contenu.

- Les habitants de Jérusalem sont découragés : ils n’ont guère de moyens, ils sont en butte aux attaques des ennemis, les travaux de reconstruction n’avancent guère. L’immense empire perse sous la férule duquel ils gémissent est partout en paix (1.11) : aucun espoir de renversement violent du pouvoir despotique ne luit à l’horizon. Les Israélites soupirent : "Jusques à quand, Eternel tout-puissant, seras-tu sans compassion pour Jérusalem et pour les villes de Juda ?" (1.12). C’est la question qui motive les visions par lesquelles Dieu répond à son prophète (1.7-6.8) :

1re vision : Dieu n’oublie pas son peuple ; l’ange de l’Eternel est au milieu de lui. Dieu consolera et bénira Sion.

2e vision : Les ennemis du peuple de Dieu seront jugés.

3e vision : Jérusalem sera reconstruite.

4e vision : Le sacerdoce sera purifié ; le Grand Prêtre suprême ôtera l’iniquité de toute la terre.

5e vision : La royauté sera renouvelée par le Saint-Esprit.

6e et 7e visions : Si le peuple se livre de nouveau au péché, il sera dispersé.

8e vision : Dieu jugera Babylone qui a abusé de son pouvoir. L’acte symbolique qui suit (6.9-15) pointe vers l’apparition du Messie, le Sacrificateur-Roi.

- Aux questions des délégués venus de Béthel, Dieu répond ceci :

1. -Il demande la repentance et une réelle obéissance, non un jeûne formel (7.4-14).

2. -Il veut bénir son peuple, le ramener de la dispersion et restaurer Jérusalem (8.1-17).

3. -Si le peuple change de conduite, les jeûnes feront place à la joie et les nations viendront à lui pour être bénies (8.18-23).

- Les ch. 9 à 14 parlent de la venue du Messie. D’abord dans l’humilité (9-11) puis en gloire (12-14). La première fois, il sera rejeté par Israël, la deuxième fois il sera accepté. La première partie du livre apporte le même message que celui du prophète Aggée, mais sous une forme diff. : la reconstruction du Temple conditionne la venue du nouvel âge messianique. La maison de Dieu aura une place importante dans le royaume glorieux à venir. La vision de Zacharie embrasse des horizons plus vastes que celle d’Aggée : la bénédiction de Dieu débordera les limites d’Israël et atteindra toutes les nations.

- La deuxième partie contient une série de prophéties très précises au sujet du Messie qui sera l’Ange de l’Eternel (1.11 ; 3.1-5 ; 12.8), le Serviteur (3.8), le Germe (3.8 ; 6.12), la pierre principale (4.7 cf. 3.9), le souverain sacrificateur-roi (6.11-13), roi de paix (9.9-10 ; 14.9), fils de David (12.8), l’Eternel triomphant (14.3-5, 9, 16). Zacharie a prédit :

- l’entrée du Messie à Jérusalem sur un ânon (9.9-10 ; v. Mt. 21.5).

- la trahison de Judas qui le vendra pour 30 pièces d’argent (11.12-13 ; cf. Mt. 26.15).

- l’emploi de cet argent (11.13 ; cf. Mt. 27.9-10).

- le rejet du Bon Berger (11.4-17 ; 13.7 ; cf. Jn. 10.11-18).

- l’arrestation de Jésus, la dispersion des disciples (13.7 ; cf. Mt. 26.31).

- son côté percé (12.10 ; cf. Jn. 19.37).

- son retour en gloire (14.4 ; cf. Act. 1.12) avec ses saints (14.5 ; cf. Jd. 14).

- Aussi n’est-il pas étonnant qu’il soit le prophète le plus souvent cité dans le N. T. après Esaïe (71 citations dont 27 dans les évangiles, 31 dans l’Apocalypse). On l’a appelé "L’Esaïe du retour de l’exil" et son livre : "L’Apocalypse de l’A. T.".

- But.

- Zacharie reçoit son premier message deux mois après que le prophète Aggée ait commencé à exhorter le peuple, quelques semaines après la reprise des travaux de reconstruction pour confirmer et compléter le ministère de son collègue. Il veut secouer l’apathie de ses concitoyens, lutter contre le laxisme des prêtres, prévenir le découragement des laïcs, combattre le relâchement moral. La purification conditionne la bénédiction. Elle sera opérée par le Saint-Esprit (4.6). Plus tard, il oriente les regards vers la venue de Celui qui apportera la réalisation de tous les espoirs et il élargit l’horizon étroit des Juifs aux dimensions de toute l’humanité.

- Comme tous les prophètes, il invite à la fois à la repentance et à l’espérance. Dans ce s. son livre est, comme le disait Luther, "la quintessence des prophètes".

- Plan.

- Tous les exégètes qui proposent des plans de Zacharie distinguent les messages prononcés avant la reconstruction du Temple (1-8) de ceux apportés après son achèvement (9-14). Les premiers concernent surtout le présent, les seconds l’avenir. P. Lamarche fut le premier à proposer une structure dans laquelle les mêmes éléments se retrouvent dans les deux parties du livre. Il est suivi par J. G. Baldwin qui résume ses propositions. (P. Lamarche : Zacharie IX-XIV : Structure littéraire et messianisme, Gabalda, Paris, 1961 ; J. G. Baldwin ; Haggai, Zachariah, Malachi [London 1972] p. 74-86).

- La structure est calquée sur le modèle du chiasme, la forme de pensée hébr. la plus répandue (c.-à-d. : a, b, b, a). Ainsi la première partie du livre contient deux chiasmes : les huit visions construites sur le plan a, b, b, c, c, b, b, et les messages répondant aux questions des délégués de Béthel (a, b, c, b, a) ; encadrés par une introduction (1.1-6) et une conclusion (8.20-23). La deuxième partie est plus complexe, mais repose également sur la répétition symétrique de certains thèmes :

- a. jugement et salut des nations (9.1-8 et 14.16-21),

- b. le Roi-Berger (9.9-10 ; 11.4-17 ; 12.10-13.1 ; 13.7-9),

- c. guerres et victoire d’Israël (9.11-10.1 ; 10.3b-11.3 ; 12.1-9 ; 14.1- 15),

- d. jugement des idoles (10.2,3 ; 13.2-6).

- La répartition de ces thèmes dans cette deuxième partie se fait suivant le schéma:a, b, c, d, c, d (9.1-11.17) ; c, b, d, b, c, a (12.1-14.21).

- Comme le font remarquer plusieurs commentateurs, cette disposition prend le texte tel quel et ne nécessite aucun remaniement de forme. On peut donc proposer le plan suivant (en suivant partiellement Baldwin p. 78-79 et 85-86) : - Première partie

I. Introduction:l’alliance reste établie 1.1-6

II. Huit visions et leur commentaire : 1.7-6.15

a (1) Une patrouille parcourt la terre 1.-6.1

b (2) Les nations seront châtiées 1.18-21

b (3) Jérusalem est protégée 2.1-13

c (4) Le souverain sacrificateur purifié 3.1-10

c (5) Le souverain sacrificateur et le roi sont purifiés et animés par l’Esprit 4.1-14

b (6) Le mal est châtié 5.1-4

b (7) Jérusalem est purifiée 5.5-11

a (8) La patrouille de Dieu parcourt la terre 6.1-15

III. Questions relatives au jeûne 7.1-8.19

a La question 7.1-13

b Premier message 7.4-14

c Cinq paroles isolées 8.1-8

b Deuxième message 8.9-17

a La réponse à la question 8.18-19

IV. Conclusion : les nations aspirent à entrer dans l’alliance 8.20-23 Deuxième partie

V. Le Roi rejeté 9.1-11.17

a Jugement et salut des peuples voisins 9.1-8

b Arrivée du Roi 9.9-10

c Jubilation et prospérité 9.11-10.1

d Jugement des idoles 10.2-3a

c Jubilation et restauration 10.3b-11.3

b Le destin du bon berger 11-4.17

VI. Victoire finale du Roi 12.1-14.21

c Jubilation à Jérusalem 12.1-9

b Deuil et purification 12.10-13.1

d Jugement des serviteurs d’idoles 13.2-6

b Le Berger frappé : purification et retour à Dieu 13.7-9

c Cataclysme à Jérusalem 14.1-15

a Jugement et salut de tous les peuples 14.16-21



^^ Revenir en haut ^^