Accueil > Edification > Méditations > Voyez quel amour le Père nous a (...)

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés Fils de Dieu !

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés Fils de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu. 1Jn 3:1-2

Voyez quel amour le Père nous a témoigné, considérez qui nous étions et ce que nous ressentons en nous-mêmes, même maintenant quand la corruption est puissante en nous, et vous serez émerveillés en pensant à l’adoption. Pourtant nous sommes appelés « fils de Dieu ». Quel degré de parenté élevé que celui d’être fils et quel privilège cela nous apporte ! Quel soin et tendresse le fils s’attend à recevoir de son Père et quel amour le Père ressent à l’égard de son fils ! Et tout cela nous l’avons au travers de Christ.

Quant à la souffrance que nous pouvons en retirer, nous l’acceptons comme un honneur ; pourtant le monde ne nous connaît pas, parce qu’il ne l’a pas connu. Nous sommes satisfaits d’être inconnus avec lui. Bien-aimés nous sommes maintenant fils de Dieu. Ca c’est facile à dire, mais ce n’est pas facile à ressentir.

Comment ton cœur l’éprouve-t-il ce matin ? Es-tu dans les plus profondes afflictions ? La corruption apparaît-elle dans ton esprit ? La grâce te semble-t-elle une pauvre étincelle foulée aux pieds ? Ta foi est-elle au plus bas ? Ne crains pas. Ce n’est pas sur tes grâces ni sur tes sentiments que tu dois reposer ta vie. Tu dois simplement vivre par la foi en Christ. Avec toutes ces choses contre nous, bien au cœur de nos profondes tribulations, où que nous soyons « maintenant », hommes, nous sommes des fils de Dieu.

« Oui mais » dis-tu, vois comme je suis revêtu, mes grâces n’ont pas d’éclat, ma droiture n’est pas évidente et ne brille pas de gloire, mais lis ce qui suit : « Ce que nous serons n’apparaît pas encore, mais nous savons cela ; « quand il apparaîtra nous serons comme Lui ! » le Saint-Esprit purifiera nos esprits, et la puissance divine rendra parfait notre corps, alors ce sera le moment où « nous le voyons tel qu’il est ».



^^ Revenir en haut ^^