Accueil > Edification > Méditations > Voici, la jeune fille deviendra (...)

Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.

Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.

Descendons aujourd’hui vers Bethléhem, et en compagnie des bergers étonnés et des rois mages venus adorer, puissions-nous voir celui qui est né Roi des Juifs, car nous pouvons par la foi revendiquer notre intérêt en lui, et nous pouvons chanter, « A nous un enfant est naît, â nous un fils est donné. » Jésus est l’Éternel incarné, notre Seigneur et notre Dieu, et cependant notre frère et ami ; adorons-le et admirons-le. Remarquons au tout premier coup d’šil sa conception miraculeuse. C’était une chose inouïe auparavant, et qui n’a pas été renouvelée depuis, qu’une vierge puisse concevoir et donner naissance à un Fils.

La première promesse a été ainsi émise : « La semence de la femme, » pas la progéniture de l’homme. Puisque une femme aventureuse a ouvert le chemin au péché qui a comme résultat le Paradis perdu, elle, et elle seule, peut faire entrer dans le Paradis retrouvé. Notre Sauveur, bien que vraiment homme, était dans sa nature humaine le Saint de Dieu. Permettez-nous de nous prosterner avec vénération devant le saint Enfant dont l’innocence redonne à la nature humaine sa gloire ancienne ; et prions que puisse prendre corps en nous l’espoir de gloire. Ne manquons pas de noter son humble naissance. Sa mère a été décrite simplement comme « une vierge, » pas une princesse, ou une prophétesse, ni une mère de famille de grande condition.

C’est réellement le sang des rois qui a coulé dans ses veines ; son esprit n’était pas non plus faible et ignorant, car elle pouvait chanter très mélodieusement un chant de louange ; mais cependant, combien était humble sa condition, combien était pauvre l’homme à qui elle s’est trouvée fiancée, et combien misérable l’hébergement qui a été offert au roi nouveau-né ! Emmanuel, Dieu avec nous dans notre nature, dans notre peine, dans notre šuvre de toute une vie, dans notre châtiment, dans notre tombe, et maintenant avec nous, ou plutôt nous avec lui, dans la résurrection, l’ascension, le triomphe, et la splendeur de la Seconde Venue.



^^ Revenir en haut ^^