Accueil > Edification > Méditations > Toutes choses concourent au bien de (...)

Toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, Ro 8:28

Il y a certains sujets sur lesquels un croyant est absolument sûr. Il sait, par exemple, que Dieu est assis à la poupe du navire lorsque celui-ci tangue le plus. Il croit qu’une main invisible est en permanence sur la barre du gouvernail du monde, et que, quels que soient les événements qui surviennent, c’est toujours l’Éternel qui gouverne. Cette connaissance rassure et prépare le croyant à toutes choses. Il voit les eaux déchaînées et il voit Jésus marchant sur les vagues, disant : « C’est moi, ne sois pas effrayé ».

Il sait aussi que ce Dieu est sage à jamais, et sachant cela, il est confiant qu’il ne peut y avoir d’accident ni d’erreur ; que rien ne peut se produire qui ne doit pas arriver. Il peut dire : « Si je dois perdre tout ce que j’ai, il vaut mieux que je le perde, plutôt que de posséder, si c’est là la volonté de Dieu : la pire des calamités est la chose la meilleure et la plus sage qui puisse m’arriver, si Dieu en a décidé ainsi ». Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Pour le chrétien ce n’est pas là une simple théorie, mais « il le sait » réellement.

Tout a été fait pour le bien, mais c’est encore une réalité ; les drogues toxiques mélangées dans de bonnes proportions sont des remèdes ; les coupes franches du scalpel ont assaini la chair orgueilleuse, et ont facilité la guérison. Chaque événement s’est déroulé pour les résultats le plus divinement bénis ; et ainsi, étant assuré que Dieu maîtrise tout, qu’il gouverne sagement, qu’il apporte le bien même à partir du mal, le cœur du croyant est alors fortifié, et il est ainsi capable de rencontrer chaque épreuve qui survient et de la surmonter.

Le croyant peut alors, avec un esprit de véritable résignation, prier que Dieu lui envoie toute épreuve, selon Sa volonté. Car il n’est jamais venu une mauvaise portion à sa table pour chacun de ses enfants. Oh, mon âme, ne dis pas : comment Dieu pourrait-il apaiser mes craintes et supprimer mes soucis ? Souviens-toi de l’Omnipotence qui a partout des serviteurs. Sa méthode est sublime, son cœur profondément aimant, Dieu ne vient jamais avant son temps, mais il ne vient non plus jamais trop tard.

Esa 22:1-26:21 Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^