Timothée

Timothée

(S., F., J., T.) : qui adore Dieu. L’apôtre Paul appelle Timothée "mon enfant bien-aimé, fidèle dans le Seigneur" #1Co 4.17 et "mon véritable enfant dans la foi" #1Ti 1.2 ce qui indique que Paul fut l’instrument de la conversion de Timothée. Lors de son 1er voyage missionnaire, Paul passa à Lystre, en Lycaonie, où il amena à Christ Eunice et Loïs, la mère et la grand-mère de Timothée. Celui-ci fut aussi gagné à la foi chrét. à cette époque. Sa mère était juive, son père grec. #Ac 16.1

Timothée, devenu chrét. actif, fut recommandé à Paul par les frères de Lystre et d’Icone, quand l’apôtre visita de nouveau Lystre au cours de son 2e voyage missionnaire (16.2). Bien qu’ayant reçu dès son enfance l’enseignement de l’A. T. #2Ti 3.15

Timothée n’avait pas été circoncis. #Ac 16.3

Des prophéties révélèrent qu’il était destiné à un service particulier. #1Ti 1.18 ; 4.14

Paul et les anciens lui imposèrent les mains et le consacrèrent à l’évangélisation (4.14 ; 2 Tim. 1.6). Pour ne pas offenser les Juifs, Paul circoncit Timothée. C’était une concession aux idées juives traditionnelles, à cause des circonstances, mais n’impliquait nullement l’abandon du principe de la liberté.

- Timothée accompagna Paul en Galatie, puis à Troas, à Philippes, à Thessalonique et à Bérée, où il resta avec Silas, pendant que Paul allait à Athènes. #Ac 17.14

L’apôtre ordonna à ces 2 disciples de le rejoindre au plus vite dans cette ville (v. 15). Timothée y arriva bientôt. 1 Thess. 3.1-2 montre que Paul le renvoya d’Athènes à Thessalonique. Silas ne semble pas avoir atteint Athènes. Lui et Timothée rejoignirent Paul à Corinthe #Ac 18.5 ; 1Th 3.6 où Timothée resta ensuite temporairement avec Paul. #1Th 1.1 ; 2Th 1.1

Bien que le texte ne le dise pas, il accompagna prob. l’apôtre dans son voyage de retour. Timothée est cité ensuite à propos du ministère de Paul à Ephèse. Dans 1 Cor. 4.17, l’auteur nous confirme qu’avant d’écrire cette lettre, il avait envoyé Timothée à Corinthe pour y réprimer des abus. Pourtant nous ne savons pas si Timothée parvint à Corinthe à ce moment-là (16.10) ; en tout cas il paraît avoir regagné Ephèse car, peu avant de quitter cette ville, Paul envoya en Macédoine Timothée et Eraste #Ac 19.22 où l’apôtre rejoignit bientôt son jeune ami. #2Co 1.1

Ils se rendirent ensemble à Corinthe. #Ro 16.21

Timothée figure au nombre des disciples escortant Paul, lors de son retour à Jérusalem, au terme de son 3 e voyage. #Ac 20.4

Le texte ne dit pas si Timothée monta à Jérusalem avec son père spirituel. Il n’est pas mentionné à propos de l’emprisonnement à Césarée, ou du voyage de Paul à Rome. Mais son nom est cité dans des ép. rédigées à Rome. #Php 1.1 ; 2.19-22 ; Col 1.1 ; Phm 1

Le jeune homme avait suivi l’apôtre jusqu’à la capitale et partageait ses travaux.

- Quand Paul fut relâché, il confia des charges importantes au jeune Timothée. La 1re lettre qu’il lui adresse révèle que le disciple dirige l’Eglise d’Ephèse. #1Ti 4.12

Il doit réfuter la fausse science de certains docteurs, distribuer des charges, organiser et discipliner l’Eglise à la place de Paul, qui, peu avant de mourir, écrivit à Timothée une 2e lettre, regardée comme son testament spirituel. Presque à la veille de subir le martyre, Paul attendait la visite de son fils spirituel (4.9, 21). Nous ne savons si ce voeu fut exaucé.

- L’unique allusion ultérieure à Timothée se trouve dans Hbr. 13.23, où nous lisons que Timothée a été emprisonné puis relâché. Si l’ép. aux Hébr. est de Paul, l’emprisonnement de Timothée a dû se produire entre la mise en liberté de Paul et sa seconde arrestation ; v. Paul. Mais si Paul n’est pas l’auteur de l’ép. aux Hébr., nous pouvons supposer que Timothée a rejoint Paul à Rome et partagé quelque temps sa captivité. Nous ne savons rien de certain sur les dernières années de Timothée. Une tradition très ancienne rapporte qu’il continua de diriger l’Eglise d’Ephèse, puis subit le martyre sous Domitien ou Nerva.



^^ Revenir en haut ^^