Thessaloniciens

Thessaloniciens (Première épître aux)

- Auteur.

- Les témoignages internes (1.1 ; 2.18) et externes unanimes attribuent cette lettre à l’apôtre Paul. Ses caractéristiques pauliniennes sont évidentes (cf. 3.1-2, 8-11 avec Act. 15.36 ; 2 Cor. 11.28). Les allusions historiques (2.14-16 ; 3.6) concordent avec celles des Act. (17.5-10,16). Les preuves externes, autant qu’internes, sont très fortes. La 1e ép. aux Thessaloniciens est inclue dans la vers. Vieille Latine. Elle figure dans le fragment de Muratori. Irénée la cite, l’attribue à Paul et la désigne comme la 1e lettre adressée à l’Eglise de Thessalonique. Clément d’Alexandrie la cite également et l’attribue à Paul. Tertullien l’appelle Epître aux Thessaloniciens. "Les preuves internes sont également convaincantes. Les mentions personnelles sont inexplicables si elles ne sont pas de Paul. Les différences d’avec le récit des Actes indiquent la dualité des auteurs des 2 documents, mais ne permettent pas de douter de l’authenticité de l’ép. Par elle et par des témoignages de première main, nous pouvons apprendre quel homme était Paul et quel genre de lettres il écrivait" (Manley, Nouv. Manuel de la Bible, p. 377).

- Aussi l’authenticité de notre ép. n’est-elle plus discutée par personne.

- Lieu et date.

- D’après Act. 18.5, Silas et Timothée (1.1) ont rejoint Paul à Corinthe. La lettre fut écrite là au début du ministère de l’apôtre dans cette ville, donc en été ou en automne 51 (ou 52).

- Destinataires.

- L’importance de la ville de Thessalonique était due à sa situation à la fois sur la mer (c’était l’un des trois ports principaux de la Méditerranée) et sur l’une des plus grandes routes commerciales de l’Empire : La Voie Egnatienne reliant Rome à Byzance. Elle était peuplée d’env. 200 000 habitants : Grecs, Romains et Juifs.

- Cert. exégètes pensent que les trois semaines mentionnées par Act. 17 se rapportent à l’activité missionnaire de Paul parmi les Juifs et que son séjour à Thessalonique était plus long (vu les liens établis entre l’apôtre et les Thessaloniciens : 2.8) son travail manuel : 2.9 ; 2 Thess. 3.8, les nomb. enseignements qu’il leur a donnés : 1.5 ; 2.2, 5, 12 ; 3.3, 4 ; 4.2 ; 5.3 ; 2 Thess. 2.6, 9) l’état d’organisation de l’Eglise : 5.12, les secours reçus par deux fois des Philippiens : Ph. 4.16).

- L’Eglise paraît fort nombreuse (v. 4.13 ; 5.12, 14 ; 2 Thess. 3.16). Elle comptait quelques membres de la classe aisée. #Ac 17.4, 5 la plupart venaient des couches laborieuses (4.12 ; 2 Th. 3.6-15) et pauvres. #2Co 8.2

La majorité d’entre eux étaient d’anciens païens (1.9 ; 2.14-16 ; 4.1-5).

- Contenu.

- L’action de grâces par laquelle Paul commence habituellement ses lettres s’étend ici, en fait, sur les trois premiers ch. L’apôtre remercie Dieu parce que les jeunes convertis ont tenu bon sous la persécution prédite (3.4, 7-9) et qu’après avoir accepté l’Evangile (1.3-5), ils sont devenus des modèles pour les autres chrétiens (1.6-10).

- Au ch. 2, Paul se défend contre un cert. nombre d’accusations (les v. 1-10 contiennent une dizaine de négations) lancées sans doute contre lui, par les Juifs de Thessalonique jaloux d’avoir vu leurs prosélytes se tourner vers la foi chrét. (2.14-16). Dans 2.17-3.13, il rappelle à ses correspondants que s’il n’est pas revenu les voir, ce n’était pas par manque d’intérêt ou de courage ; l’envoi de Timothée leur prouve combien il se soucie d’eux.

- Au ch. 4, il passe aux exhortations concernant la pureté dans la conduite (4.1-8), l’amour fraternel (4.9-12) et les relations dans l’Eglise (5.11-15) et l’attitude à l’égard du don de prophétie (5.19-21). Enfin, il appelle les chrét. à la vigilance et à la prière (5.6-10, 16-25)

- Au milieu de ces exhortations, nous trouvons un enseignement au sujet du Retour de Christ (4.13-5.11) destiné à rectifier cert. erreurs doctrinales chez les membres de l’Eglise.

- But.

- Paul et Silas ont dû quitter Thessalonique précipitamment #Ac 17.5-10

Timothée est sans doute resté là-bas et les a rejoints plus tard à Bérée (17.14). De Bérée, Paul fut obligé de fuir à Athènes, laissant ses deux compagnons. De là, il leur écrira de venir auprès de lui (17.15). Timothée le rejoint et Paul le renvoie à Thessalonique pour prendre des nouvelles de la jeune Eglise et affermir les frères persécutés (3.1-5). On suppose que pendant ce temps, Silas s’est rendu à Philippes. Après cela, Paul va à Corinthe #Ac 18.1 où Timothée et Silas le retrouvent (3.6 ; Act. 18.5). Timothée lui rapporte de bonnes nouvelles de Thessalonique : les chrét. tiennent bon (1.3, 6, 8 ; 4.9), ils restent attachés à Paul (3.6). Le premier but de cette lettre est d’exprimer la reconnaissance de l’apôtre en des termes enthousiastes (1.3-4, 7-9 ; 2.19).

- Cep., Timothée a aussi fait part de calomnies répandues sur le compte de l’apôtre (2.1-10), de cert. lacunes dans la foi des Thessaloniciens (3.10), des tentations auxquelles ils sont particulièrement sensibles (4.3-8), d’un cert. relâchement dans l’amour fraternel (4.10) et d’autres mauvaises habitudes (4.11-12 ; 5.14). Les jeunes convertis n’ont pas bien compris l’enseignement sur le Retour de Christ ; cert. pensent que les chrét. morts entre temps ne participeront pas à ce grand évènement (4.13-5.10).

- Comme Paul, malgré ses prières instantes (3.10), n’a pas pu retourner à Thessalonique pour compléter ce qui manque à leur foi, il leur écrit cette lettre afin de leur donner des arguments pour répondre à ses détracteurs, de préciser cert. points de son enseignement et de leur transmettre des exhortations relatives à leurs difficultés.

- Plan.

I. Paul et les Thessaloniciens (1.2-3.13)

A. Action de grâces pour leur salut et leur fermeté dans la foi (1.2-10).

B. Le ministère de Paul à Thessalonique (2.1-16).

C. Ses relations avec les Thessaloniciens depuis son départ (2.17-3.13).

II. Enseignements et exhortations (4.1-5.24)

A. Exhortations (4.1-12) à une vie pure (1-8), à l’amour (9-10), au travail (11-12).

B. Instructions au sujet du Retour de Christ (4.13-5.11). Enseignement (4.13-18), appel à la vigilance (5.1-11).

C. Recommandations concernant la vie de l’Eglise (5.12-24).

Conclusion (5.25-28)

Thessaloniciens (Deuxième épître aux)

- Auteur.

- Tous les pères de l’Eglise, les anciens catalogues (Marcion, Muratori) et les anciennes versions (syriaques, latines) attribuent cette deuxième lettre au même auteur que la première, c.-à-d. à l’apôtre Paul. Son authenticité, niée au 19e siècle, admise dans la première moitié du 20e, fut de nouveau remise en question par cert. auteurs critiques depuis 1958, d’une part, à cause de prétendues différences d’eschatologie, de style et de ton avec la première, d’autre part, parce qu’elle lui ressemble trop.

- Pourtant, les marques d’authenticité se trouvent dans toute la lettre (2.2, 5 ; 3.8, 10, 17 ; pour plus de détails voir A. Kuen, Lettres de Paul,
p. 327-332).

- Date et lieu.

- Sylvain (Silas) et Timothée, mentionnés dans l’adresse (1.1) n’étaient avec Paul qu’à Corinthe. #Ac 18.5

C’est donc de là aussi que l’apôtre a écrit cette lettre. Il prévoit une opposition (3.2), donc la lettre date d’avant les troubles d’Act. 18.12-17, quelques semaines ou quelques mois après 1 Thessaloniciens, vers la fin de l’an 51 (ou 52).

- Contenu.

- L’apôtre continue à louer les Thessaloniciens pour leurs progrès dans la foi (1.3) et leur fermeté dans la persécution (1.4) qui sera récompensée lors de l’avènement de Christ (1.5-10). Il les assure de son intercession (1.11-12).

- Au ch. 2, il corrige une autre erreur au sujet du Retour de Christ : cert. Thessaloniciens avaient conclu de la persécution qu’ils subissaient que le Jour du Seigneur était déjà là. L’apôtre leur dit que ce Jour doit être précédé de l’apostasie et de l’apparition de l’homme de péché.

- Il exhorte ses correspondants à persévérer dans l’enseignement qu’il leur a transmis (2.13-17 ; 3.3-5) et à prier pour lui (3.1-2). Puis il ajoute des directives très impératives à la mention générale donnée dans 1 Th. 4.11-12 au sujet de ceux qui ne voulaient pas travailler : il s’agit de rompre la communion avec ceux qui n’obéissent pas à cet ordre (3.6-15).

- But.

- Le porteur de 1 Thessaloniciens (Timothée ?) a dû rester quelque temps à Thessalonique. A son retour auprès de Paul, il lui a fait rapport des progrès des jeunes convertis, de leur fermeté dans les difficultés, mais aussi des nouveaux malentendus au sujet du Retour de Christ et de l’obstination de ceux qui refusaient de travailler (pour mieux attendre l’avènement du Seigneur ?).

- Ces nouvelles appelaient une seconde lettre de l’apôtre dans laquelle il encourage l’Eglise, corrige les erreurs doctrinales et donne, avec toute son autorité apostolique, les avertissements que la situation exigeait.

- Plan.

- La lettre est structurée sur le modèle qui prévaudra de plus en plus dans celles que l’apôtre écrira par la suite : actions de grâces, corps de l’épître, communications personnelles, commissions, (marque d’authenticité).

I. Actions de grâces et encouragements (1.3-12) :

A. Merci à Dieu pour la croissance et la fermeté des Thessaloniciens (1.3-4).

B. Pourquoi les persécutions (1.5-10).

C. Prière de Paul pour eux (1.11-12).

II. Enseignement au sujet du Retour de Christ (2.1-12) :

A. Ce Retour n’est pas imminent (2.1-3a).

B. Il sera précédé de l’apostasie et de la venue de l’homme de péché (2.3b-12).

III. Encouragements et prières (2.13-17).

IV. Exhortations diverses (3.1-15) :

A. Priez pour nous (3.1-2).

B. Le Seigneur vous affermira (3.3-5).

C. Comment agir envers les oisifs (3.6-12).

Conclusion (3.16-18).



^^ Revenir en haut ^^