Accueil > Edification > Méditations > Revoir Jésus dans ton âme

Revoir Jésus dans ton âme

Mais ils n’ont point de racine. Lu 8:13

Mon âme, examine-toi toi-même, ce matin, par la lumière de ce texte.

Tu as reçu la parole avec joie ; ton appétit a été excité et tu as ressenti une vive impression ; mais rappelle-toi bien ceci : recevoir la Parole d’une manière auditive est une chose, mais recevoir Jésus dans ton âme, c’est complètement différent ; à un sentiment superficiel est souvent jointe une dureté intime de coeur, et une vive impression reçue de la Parole n’est pas toujours durable.

Dans la parabole du semeur, il y a un cas où la semence tombe sur un sol rocailleux, recouvert d’une mince couche de terre ; quand la semence a commencé à prendre racine, sa croissance, au début dirigée vers le bas, est entravée par la roche dure et par conséquent elle dépense ensuite toute son énergie dans la montée de ses pousses vertes, tant qu’elle peut, mais n’ayant que peu de sève en provenance de la racine, elle finit par flétrir.

Est-ce mon cas ? Est-ce que j’ai fait quelque chose de spectaculaire dans ma vie pratique sans en avoir la correspondance dans ma vie intérieure ? Une bonne croissance s’étend vers le haut et le bas en même temps. Est-ce que je suis enraciné dans la sincère fidélité et dans l’amour de Jésus ? Si mon coeur reste dur et insensible à la grâce, la bonne semence peut germer pour une saison, mais elle doit finalement se flétrir, car elle ne peut pas croître sur un coeur rocailleux, broyé, non sanctifié.

Je redoute le genre de piété croissant trop rapidement et qui manque d’endurance, comme le ricin de Jonas ; laissez moi évaluer le coût d’être un disciple de Jésus, par dessus tout, laissez moi ressentir l’énergie de son Esprit, et alors je posséderai une semence fidèle et durable en mon âme. Si mon esprit demeure endurci comme il l’était de par sa nature, le soleil de l’épreuve le brûlera, et mon coeur dur répandra la chaleur la plus terrible sur la semence malade, ma piété ne tardera pas à mourir, et mon désespoir sera terrible ; par conséquent, Ô Semeur céleste, prépare le terrain de mon coeur, répand ta vérité en moi, et laisse moi t’offrir en retour une moisson généreuse.



^^ Revenir en haut ^^