Rébecca

Rébecca

(F.) ; Rebecca (S., J., T.) : une corde avec un noeud coulant, c.-à-d. une jeune femme à la beauté ensorcelante. Fille de Betouel. Elle vint puiser de l’eau à une source, près de la ville de Nahor (Harân) en Mésopotamie. Le serviteur qu’Abraham avait envoyé à la recherche d’une épouse pour Isaac, demande à Rébecca la permission de boire à sa cruche. La jeune fille acquiesca, puis abreuva les chameaux d’Eliézer. Le serviteur constata que Dieu lui donnait ainsi le signe requis ; la jeune fille était généreuse et belle. Il lui fit immédiatement des présents magnifiques, lui demanda son nom, et si son père l’hébergerait. Laban, frère de Rébecca, offrit l’hospitalité à Eliézer, qui exposa à Betouel et à son fils le but de son voyage en Mésopotamie. Le serviteur d’Abraham demande la main de Rébecca pour Isaac ; Betouel et Laban y consentirent. Rébecca, accompagnée de sa nourrice, partit avec le serviteur et ses gens ; elle devint la femme d’Isaac et mit au monde les jumeaux, Esaü et Jacob #Ge 24.1-27

Rébecca eut le tort de préférer Jacob à Esaü. Malgré la prophétie relative à la prééminence future de son favori, elle ne laissa pas Dieu agir, mais poussa Jacob à obtenir la bénédiction paternelle en usant de tromperie (25.28 ; 27.1 ; 28.5). Rébecca mourut sans doute pendant le séjour de Jacob en Mésopotamie, et fut ensevelie dans la caverne de Makpéla (49.31).



^^ Revenir en haut ^^