Accueil > Edification > Méditations > Quand des étrangers sont venus Dans (...)

Quand des étrangers sont venus Dans le sanctuaire de la maison de l’Éternel

Quand des étrangers sont venus Dans le sanctuaire de la maison de l’Éternel. Jér 51:51

Dans ce récit les visages du peuple du Seigneur ont été couverts de honte, car c’était une chose terrible que des hommes puissent s’introduire dans le Saint Lieu réservé aux seuls sacrificateurs. Partout autour de nous il est possible de voir un tel sujet de douleur.

Combien d’hommes impies sont instruits actuellement en vue d’entrer dans le ministère ! Quel péché criant est ce mensonge solennel par lequel notre population entière est comprise nominativement dans une Église Nationale ! Comme il est affreux que de telles ordonnances s’appuient sur ceux qui ne sont pas convertis, et que parmi les églises les plus éclairées de notre terre il puisse y avoir une telle négligence de discipline. Si tous ceux qui liront cette méditation apportent ce sujet de prière devant le Seigneur, il interviendra et détournera le mal qui autrement tombera sur son Église. Commettre l’adultère avec l’Église c’est polluer un puits, verser de l’huile sur le feu, semer un champ fertile avec des pierres.

Puissions-nous tous avoir la grâce de maintenir dans notre propre voie la pureté de l’Église, comme étant une assemblée de croyants, et non pas une nation, ou une communauté d’hommes inconvertis. Notre zèle doit, de toute manière, commencer à la maison. Examinons notre droit de manger à la table du Seigneur. Voyons si nous portons notre vêtement de noces, de peur d’être des intrus dans les sanctuaires du Seigneur. Beaucoup sont appelés, mais peu sont élus ; le chemin est resserré, et la porte est étroite.

Que nous ayons la grâce de voir venir Jésus, avec la foi d’un élu de Dieu. Celui qui a frappé Uzza pour avoir touché l’arche est très jaloux de ses deux ordonnances ; comme un véritable croyant je peux en approcher librement, mais comme un étranger je ne dois pas y toucher de peur d’en mourir. Un cœur rigoureux est le devoir de tous ceux qui sont baptisés et viennent à la table du Seigneur. « Sonde-moi, Ô Dieu, et connaît mon chemin, éprouve et connaît mon cœur ».

Jér 15:1-18:23 * Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^