Accueil > Edification > Méditations > Puis l’Éternel ferma la porte sur (...)

Puis l’Éternel ferma la porte sur lui.

Puis l’Éternel ferma la porte sur lui. Ge 7:16

Noé était enfermé, séparé du reste du monde par la main de l’amour divin. La porte du dessein de l’élection s’interpose entre nous et le monde qui vit dans la méchanceté. Nous ne sommes pas du monde, de même que Jésus n’était pas du monde. Nous ne pouvons suivre la multitude, nous ne pouvons entrer dans le péché, la gaieté factice ; nous ne pouvons prendre nos plaisirs parmi les enfants des ténèbres, car notre Père Céleste nous a mis à l’abri, enfermés. Noé était à l’intérieur, replié sur lui-même.

Le Seigneur l’a invité à entrer dans l’arche, lui démontrant clairement qu’il avait l’intention de demeurer dans cette arche avec son serviteur et sa famille. Ainsi, tous ceux qui sont choisis demeurent en Dieu et Dieu vit en eux. Heureux peuple incorporé à ce cercle qui contient Dieu dans la trinité de Sa Personne, Père, Fils et Esprit. Puissions-nous ne pas être négligents dans cet appel de la Grâce : « va, mon peuple, entre dans ta chambre, et ferme la porte derrière toi ; cache-toi pour quelques instants, jusqu’à ce que la colère soit passée. »

Esa 26:20 Noé était à l’intérieur, la porte fermée, afin que le méchant ne puisse l’atteindre. Les flots du déluge ne pouvaient que l’élever plus près du ciel. Les vents n’avaient pour effet que de le pousser sur son chemin. En dehors de l’arche tout n’était que ruine, mais à l’intérieur tout était repos et paix. Sans Christ nous périssons, mais en Christ Jésus nous avons une parfaite sécurité. Noé était si bien enfermé qu’il ne désirait même pas sortir de là. Et ceux qui sont en Jésus-Christ, sont en lui pour toujours.

Ils ne sortiront plus jamais car la fidélité éternelle les a enfermés, et la malice infernale ne peut les en faire sortir. Comme la porte a été une fois fermée, elle le sera à nouveau dans les derniers jours, lorsque le maître de la maison se lèvera pour venir la fermer. Ce sera en vain que beaucoup viendront frapper à cette porte, implorant : « Seigneur ! Seigneur, ouvre-nous ! » Mais comme pour les vierges folles, cette porte restera fermée à jamais. Seigneur, ferme-toi sur moi par ta grâce. Amen !



^^ Revenir en haut ^^