Accueil > Edification > Méditations > Passons sur l’autre bord

Passons sur l’autre bord

Passons sur l’autre bord

Par le Pasteur Mathy EDJAM

Texte de base : Marc 4v35
Ce jour-là, quand le soir fut venu, Jésus dit à ses disciples :
- passons de l’autre côté du lac.

Parfois le seul moyen d’apprendre à nager est d’accepter d’aller d’abord au fond !
C’est à ce moment que vous découvrirez que vous risquez de vous noyer si vous ne surmontez pas votre peur.
(Psaumes 130v1) « Du fond de la détresse je t’appelle, Eternel ».

Vous ne pouvez pas patauger indéfiniment, à un moment donné, vous ne pourrez plus faire demi-tour et vous devrez continuer à nager !
(Esaie 46v8) Rappelez-vous cela et reprenez courage, vous qui êtes révoltés, repentez-vous donc de ces choses du fond du cœur !
S’arrêter en cours de route ou accepter la défaite, c’est la mort assurée.
(Romain 8v37) Mais dans tout cela nous sommes bien plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

Si Dieu a mis de l’air dans vos poumons, c’est afin de vous soutenir et vous maintenir à flot à condition que vous appreniez à vous détendre, et à Lui faire confiance, et que vous ne vous arrêtiez pas de nager ! (1Corinthiens 14v20) Mes frères, ne soyez pas des enfants dans votre façon de juger des choses. Pour le mal, soyez des petits enfants, mais dans le domaine du jugement, montrez-vous des adultes.

Si vous voulez vraiment passer de l’autre bord, vous devez affronter les défis qui se présentent à vous et repousser loin derrière vous ce que vous avez déjà surmonté.
En d’autres termes, continuez à nager !
(1 Samuel 4v9) …Soyez forts, soyez des hommes…, sinon vous deviendrez les esclaves…comme ils ont été les vôtres. Soyez des hommes et combattez !
Pleurez si vous le souhaitez, mais continuez à nager. (Psaumes 30v6)
Son courroux dure un instant, sa faveur est pour la vie. Si, le soir des pleurs subsistent, au matin, la joie éclate.
Même si votre cœur se brise, continuez à nager.
Quand vous vous sentez acculé et que vous touchez le fond, puisez dans ce que Dieu a mis en vous, et continuez à nager.
(Matthieu 11v12) …Le royaume des cieux se force un passage avec violence, et ce sont les violents qui s’en emparent.

Remarquez le mot « violence » : vous devrez parfois vous armer de toute votre foi et lutter de toutes vos forces, confiant que Dieu est de votre côté.
Les eaux dans lesquelles vous vous débattez ne décident pas de votre avenir, elles peuvent tout autant vous porter que vous submerger.
(1 Corinthiens 16v13) Soyez vigilants, demeurez fermes dans la foi, faites preuve de courage, soyez forts.
Voilà pourquoi votre foi doit se renforcer et refouler votre crainte.
Si vous baissez les bras, Dieu ne peut rien faire d’autre pour vous. (Hébreux 10v39)
Quant à nous, nous ne sommes pas de ceux qui retournent en arrière pour aller se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour être sauvés.



^^ Revenir en haut ^^