Accueil > Edification > Méditations > Nous croîtrons à tous égards en celui (...)

Nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Beaucoup de chrétiens restent chétifs et écrasés dans les choses spirituelles, et présentent ainsi la même apparence année après année. Aucun signe de progrès et de perfections ne se manifeste en eux. Ils existent mais ne « grandissent pas en lui en toute chose ». Devrions-nous nous contenter de rester dans la « pousse verte » lorsqu’il nous faut avancer vers « l’épi » et éventuellement mûrir comme les « grains entiers de l’épi » ? Devrions-nous être satisfaits de croire en Christ et dire « je suis en sécurité », sans vouloir en savoir davantage, dans notre propre expérience, sur l’abondance qui se trouve en lui ? Il ne ne devrait pas en être ainsi ; nous devrions, comme de bons commerçants sur le marché céleste, aspirer à l’enrichissement par la connaissance de Jésus.

Il est certes bon de surveiller les vignes des autres, mais nous ne devrions pas négliger notre propre croissance et notre maturation spirituelle. Pourquoi l’hiver devrait-il toujours être la saison de notre cœur ? Nous devrions avoir notre temps de semence, pendant le printemps, ce qui nous permettra en été d’être les premiers à récolter. Si nous mûrissons dans la grâce, nous devrions vivre près de Jésus dans sa présence, mûris par la lumière du soleil de ses sourires. Nous devrions garder une sainte communion avec lui. Nous devrions cesser d’être loin de sa face et nous en rapprocher, comme l’a fait Jean, et poser notre tête sur sa poitrine. C’est alors que nous progresserons dans la sainteté, l’amour, la foi, l’espérance et les dons précieux.

Le soleil se lève d’abord sur les montagnes, les éclaire de sa lumière, et présente ainsi aux yeux des voyageurs la vue la plus charmante. La plus merveilleuse des contemplations dans le monde est le rayonnement de l’Esprit sur la tête de certains saints qui sont élevés dans la stature spirituelle, comme Paul, bien au-dessus de ses compagnons. Nous avons là comme une imposante montagne, couronnée de neige, qui reflète parmi les élus, les rayons du soleil de justice, et porte au loin cette lumière, pour que ceux qui la regardent puissent glorifier le Père qui est dans les cieux.

Lu 1:1-1:80



^^ Revenir en haut ^^