Accueil > Edification > Méditations > Nous connaissons que nous demeurons (...)

Nous connaissons que nous demeurons en lui.

Nous connaissons que nous demeurons en lui. 1Jn 4:13

Avez-vous besoin d’une maison pour votre âme ? Vous demandez-vous : « Quel en est le prix d’acquisition ? » C’est quelque chose de moins que la nature humaine orgueilleuse voudrait te donner. C’est sans argent et sans prix. Ah ! vous voudriez payer un loyer respectable ! Vous aimeriez donner quelque chose pour gagner Christ ? Alors vous ne pouvez avoir la maison, car elle est sans prix.

Voulez-vous prendre la maison de mon Maître sur un bail pour toute l’éternité, avec rien pour le payer, rien que le loyer du terrain pour l’aimer et le servir pour toujours ? Voulez-vous prendre Jésus et demeurer en lui ? Voyez cette maison est achalandée avec tout ce dont vous avez besoin, elle est remplie de richesses plus que vous pourrez dépenser aussi longtemps que vous vivrez.

Ici vous pouvez avoir une communion intime avec Christ et festoyer à cause de son amour ; ici sont les tables bien garnies de nourriture pour que vous puissiez vivre pour toujours ; dans cette maison, quand vous êtes lassés vous pouvez trouver le repos avec Jésus ; et à partir de là vous pouvez voir le ciel. Voulez-vous avoir la maison ? Ah ! si vous êtes sans abri, vous direz, je voudrais avoir la maison, mais puis-je l’avoir ? Oui ; il y a la clé, et cette clé est : « venez à Jésus ». Mais vous dites : « je suis trop indigne pour une telle maison », ça ne fait rien, on y trouve des vêtements. Si vous vous sentez coupables et condamnés, venez, bien que la maison soit trop bonne pour vous, Christ vous y bénira.

Il vous lavera, et vous purifiera, et vous serez encore capable de chanter « Nous demeurons en lui ». Croyant tu es trois fois heureux d’avoir un tel lieu d’habitation ! Tu es grandement privilégié, car tu as une habitation fortifiée, dans laquelle tu es en sécurité pour toujours. Et demeurant en lui, tu n’as pas seulement une maison parfaite et une pleine sécurité, mais une vie éternelle. Quand ce monde se consumera comme un rêve, notre maison vivra, et restera plus impérissable que le marbre, plus solide que le granit, existant comme Dieu, car elle est Dieu, « nous demeurons en lui ».



^^ Revenir en haut ^^