Accueil > Edification > Méditations > Ne sont-ils pas tous des Esprits au (...)

Ne sont-ils pas tous des Esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du Salut ?

Ne sont-ils pas tous des Esprits au service de Dieu, envoyés pour exercer un ministère en faveur de ceux qui doivent hériter du Salut ?

Les anges sont les compagnons invisibles des Saints de Dieu ; ils nous portent dans leurs mains, de peur que nous heurtions notre pied contre une pierre. La loyauté de leur Seigneur les conduit à éprouver un vif intérêt à l’égard des enfants de son amour ; ils se réjouissent du retour du fils prodigue dans la maison paternelle ici-bas, et ils deviennent les précurseurs du croyant pour le palais Royal là-haut. Dans les anciens temps les fils de Dieu étaient favorisés par leur apparence visible, et en ce jour, quoiqu’invisible pour nous, le ciel est encore ouvert, et les anges de Dieu montent et descendent sur le fils de l’homme, afin qu’ils puissent visiter les héritiers du salut.

Le Séraphin vole encore avec les charbons ardents qui sont près sur l’autel pour toucher les lèvres des hommes grandement aimés. Si nos yeux pouvaient être ouverts, nous verrions les chevaux et les chars de feu autour des serviteurs du Seigneur ; car nous nous sommes approchés des myriades qui forment le chœur des anges, qui sont tous des sentinelles et des protecteurs de la semence royale. Ce n’est pas une fiction poétique qui chante :

avec quelle fréquence, avec leurs pignons d’or
se frayent-ils un passage dans les Cieux,
comme le poursuivant qui vole
contre les démons infâmes
pour nous aider, nous, militants !

A quel degré de dignité les élus sont-ils élevés pour que les courtiers de lumière du ciel deviennent leurs dévoués serviteurs ! A quel degré de communion sommes nous élevés puisque nous avons commerce avec les immaculés du Ciel ! A quel point sommes-nous défendus puisque tous les vingt mille chars de Dieu sont armés pour notre délivrance ! A qui devons nous tout ceci ? Que le Seigneur Jésus-Christ nous soit à jamais rendu cher, car par lui nous sommes assis dans les lieux célestes loin au-dessus des principautés et des puissances. C’est autour de lui que sont rassemblés ceux qui le craignent ; il est le vrai Mischaël dont le pied est posé sur le dragon. Toutes salutations à toi, Jésus ! Toi l’ange de la présence de l’Éternel, à toi cette famille offre ses vœux matinaux.

Mt 7:1-9:38



^^ Revenir en haut ^^