Accueil > Edification > Méditations > Ne m’abandonne pas, Éternel ! Mon (...)

Ne m’abandonne pas, Éternel ! Mon Dieu, ne t’éloigne pas de moi !

Ne m’abandonne pas, Éternel ! Mon Dieu, ne t’éloigne pas de moi ! Ps 38:21

Fréquemment nous prions pour que Dieu ne nous abandonne pas dans l’heure de l’épreuve ou de la tentation, mais nous oublions beaucoup trop que nous avons besoin d’user de cette prière « en tout temps ». A aucun moment de notre vie, quoique saint, nous ne pouvons nous dispenser de faire, d’agir sans ce support constant. Que ce soit dans la lumière ou dans les ténèbres, dans la communion ou dans la tentation, de la même manière nous avons besoin de faire cette prière. « Ne m’abandonne pas, Ô Seigneur ». « Tiens moi debout, et je serai sauvé ».

Un petit enfant, tandis qu’il apprend à marcher, a toujours besoin de l’aide de la nourrice. Le navire conduit par le pilote fléchit tout de suite sa route. Nous ne pouvons pas faire sans l’aide incessante d’en haut ; puisse-t-elle alors être votre prière aujourd’hui, « Ne m’abandonne pas ». Père n’abandonne pas ton enfant, de peur qu’il ne tombe entre la main de l’ennemi. Le berger n’abandonne pas son agneau, de peur qu’il ne s’égare loin de la sécurité de la bergerie. Grand fermier, n’abandonne pas ta plante, de peur qu’elle ne sèche et ne meure. « Ne m’abandonne pas Ô Seigneur maintenant » ; ne m’abandonne à aucun moment de ma vie.

Ne m’abandonne pas dans mes joies, de peur qu’elles ne s’emparent de mon cœur. Ne m’abandonne pas dans mes malheurs, de peur que je ne murmure contre toi. Ne m’abandonne pas dans le jour de la repentance, de peur que je ne perde l’espérance du pardon, et ne tombe dans le désespoir. Ne m’abandonne pas quand je suis au plus fort dans la foi, de peur qu’elle ne dégénère en présomption. Ne m’abandonne pas car sans toi je suis faible, mais avec toi je suis fort. Ne m’abandonne pas, car mon chemin est dangereux, et plein de pièges, et je ne peux rien faire sans ta conduite.

La poule n’abandonne pas sa couvée, à plus forte raison alors couvre-moi de tes plumes, et laisse-moi trouver refuge sous tes ailes. Ne t’éloigne pas de moi, Ô Seigneur car la détresse est proche, car personne ne vient à mon secours. Ne me laisse pas, ni ne m’abandonne pas, Ô Dieu de mon Salut ! Ô toujours dans notre sein purifié, Invitons au repos ton Esprit Éternel ; Et faisons que le secret de notre âme soit un temple pur et digne de toi.



^^ Revenir en haut ^^