Accueil > Edification > Méditations > Ma grâce te suffit.

Ma grâce te suffit.

Ma grâce te suffit. 2Co 12:9

Si aucun des Saints de Dieu n’était pauvre ou éprouvé, nous ne connaîtrions pas la moitié des consolations de la Grâce divine. Quand nous trouvons le vagabond qui n’a pas où reposer sa tête, silencieux, demeurons confiants. Quand nous voyons l’indigent affamé de pain et assoiffé d’eau, qui se glorifie encore en Jésus, quand nous voyons la veuve privée, accablée, dans l’affliction et ayant encore foi en Christ, oh ! quel honneur cela reflète sur l’Évangile.

La grâce de Dieu est illustrée et magnifiée dans la pauvreté et les épreuves des croyants. Les Saints souffrent sous chaque découragement, croyant que toutes choses concourent ensemble à leur bien, et que, loin de toute apparence négative, une réelle bénédiction de plénitude en jaillira, que leur Dieu ou bien œuvrera promptement pour leur délivrance, ou bien leur accordera la sécurité de Son soutien dans leur malheur, aussi longtemps qu’il lui plaira de les garder.

Cette patience des saints prouve la puissance de la grâce divine. Il y a un phare au large en mer ; c’est une nuit calme. Je ne peux pas dire si l’édifice est ferme. La tempête se jettera contre lui et alors je saurai s’il tient bon. Il en est ainsi avec l’œuvre de l’Esprit. Si nous n’étions pas à plusieurs reprises entourés de mers déchaînées, nous ne saurions pas s’il est vrai et fort. Si le vent ne soufflait pas dessus, nous ne saurions pas combien il est solide et sécurisant. La fierté de Dieu, ce sont ceux qui tiennent bon au milieu des difficultés, fermes, immuables.

Le sage au milieu du trouble est confiant en la victoire. Quiconque veut glorifier son Dieu doit s’attendre à rencontrer plusieurs épreuves. Personne ne peut s’illustrer devant le Seigneur à moins que ses conflits ne soient nombreux. Si alors les vôtres sont un sentier durement éprouvé, réjouissez-vous-en, parce que vous voulez la meilleure démonstration de la toute suffisance de la grâce de Dieu. Quant au fait qu’il vous fasse défaut, repoussez-en la pensée. Il faut que nous puissions mettre notre confiance jusqu’à la fin dans ce Dieu qui ne nous a jamais fait défaut.



^^ Revenir en haut ^^