Accueil > Edification > Méditations > Les cèdres du Liban, qu’il a plantés

Les cèdres du Liban, qu’il a plantés

Les cèdres du Liban, qu’il a plantés. Ps 104:16

Les cèdres du Liban sont emblématiques du chrétien, en ce qu’ils doivent leur plantation entièrement au Seigneur. Ceci est entièrement vrai pour chaque enfant de Dieu. Il n’est pas l’œuvre de l’homme, il ne s’est pas planté lui-même, mais il est planté par Dieu. La main mystérieuse de l’Esprit divin a laissé tomber la semence vivante dans un cœur qu’il avait lui-même préparé pour sa réception.

Chaque véritable héritier du ciel possède le grand Agriculteur comme son planteur. D’ailleurs, les cèdres du Liban ne dont pas dépendants de l’homme pour leur arrosage ; ils se tiennent sur le roc élevé, non humectés par l’irrigation humaine ; et cependant notre Père céleste pourvoit à leurs besoins. Ainsi en est-il du chrétien qui a appris à vivre par la foi. Il est indépendant de l’homme, même dans les choses temporelles ; pour son entretien permanent il regarde au Seigneur son Dieu, et à lui seul. La rosée du ciel est sa portion, et le Dieu du ciel est sa source. En outre, les cèdres de Liban ne sont pas protégés par quelque pouvoir mortel.

Ils ne doivent rien à l’homme pour leur protection des vents d’orage et de la tempête. Ils sont les arbres de Dieu, gardés et préservés par lui, et par lui seul. Il en est précisément de même pour le chrétien. Il n’est pas une plante d’intérieur, il n’est pas protégé de la tentation ; il se trouve dans la situation le plus exposée ; il n’a pas refuge, pas de protection, à l’exception des ailes larges du Dieu éternel qui recouvrent toujours les cèdres qu’il a lui-même a plantés Comme les cèdres, les croyants sont remplis de sève, ayant assez de vitalité pour être toujours verts, même au milieu des neiges de l’hiver. Pour finir, la condition florissante et majestueuse du cèdre est pour la louange de Dieu seulement. David a pu dire d’une manière très mélodieuse :

« Louez l’Éternel du bas de la terre,
Monstres marins, et vous tous, abîmes,...
Montagnes et toutes les collines,
Arbres fruitiers et tous les cèdres, »

Ps 148:7-9 Dans le croyant il n’y a rien qui puisse glorifier l’homme ; il est planté, nourri, et protégé par la propre main du Seigneur, et qu’à Lui seul toute la gloire soit attribuée.

Esa 64:1-66:24 * Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^