Accueil > Edification > Méditations > Lequel est un gage de notre héritage,

Lequel est un gage de notre héritage,

Lequel est un gage de notre héritage, Ep 1:14

Oh ! quel éclaircissement, quelle joie, quelle consolation, quelle paix dans le cœur, ressent celui qui a appris à s’appuyer sur Jésus, et seulement sur Jésus ! Cependant, dans cette vie, la révélation que nous avons de ce que peut représenter Christ est tout-à-fait imparfaite. Comme le disait un vieil écrivain : « Ce n’est qu’un avant-goût ! » « Nous avons goûté » que le Seigneur est gracieux, mais nous ne savons pas combien il est bon et gracieux, et le peu que nous savons de sa douceur nous permet d’attendre pour en connaître plus.

Nous avons apprécié les prémices de l’Esprit, et ils nous ont donné faim et soif pour la plénitude de la vendange céleste. Nous gémissons en nous-mêmes, attendant pour l’adoption. Ici nous sommes comme Israël dans le désert, qui n’avait qu’une grappe ramenée d’Eschcol, mais là nous serons dans la vigne. Ici nous voyons la manne qui tombe d’une manière mesurée, semblable à des grains de coriandre, mais là nous mangerons le pain du ciel et le blé divin du royaume.

Nous ne sommes maintenant que des débutants dans notre éducation spirituelle ; et bien que nous ayons appris les premières lettres de l’alphabet, nous ne pouvons pas encore lire les mots, et encore moins assembler des phrases ; mais comme l’a dit quelqu’un : « Celui qui a été dans le ciel ne serait-ce que cinq minutes en sait plus que toute l’assemblée de ceux qui sont sur la terre ». Nous avons à présent beaucoup de nos désirs qui ne sont pas exaucés, mais bientôt chacun de nos souhaits sera satisfait ; et toutes nos capacités trouveront l’emploi le plus doux dans ce monde éternel de joie.

Ô chrétien, pense à ce que tu feras au ciel dans quelques années. Dans très peu de temps tu seras débarrassé de toutes tes épreuves et de tes troubles. Tes yeux qui sont maintenant embués de larmes ne pleureront plus jamais. Tu regarderas avec un ravissement ineffable la splendeur de celui qui s’assied sur le trône. Non, encore mieux, tu seras assis toi-même sur son trône. Tu partageras le triomphe de sa gloire ; sa couronne, sa joie, son paradis, tout cela sera à toi, et tu seras co-héritier avec celui qui est l’héritier de toutes choses.

Pr 1:1-3:35 Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^