Accueil > Evangélisation > Le Toucher de la Foi

Le Toucher de la Foi

...

Nous parlerons de la foi en illustrant cela par le texte de Luc 8 V 40 où il est dit :
40. A son retour, Jésus fut reçu par la foule, car tous l’attendaient.
41. Et voici, il vint un homme, nommé Jaïrus, qui était chef de la synagogue. Il se jeta à ses pieds, et le supplia d’entrer dans sa maison,
42 parce qu’il avait une fille unique d’environ douze ans qui se mourait. Pendant que Jésus y allait, il était pressé par la foule.
43. Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans et qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu’aucun ait pu la guérir.
44. Elle s’approcha par derrière, et toucha le bord du vêtement de Jésus. Au même instant la perte de sang s’arrêta.
45. Et Jésus dit : Qui m’a touché ? Comme tous s’en défendaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui dirent : Maître, la foule t’entoure et te presse, et tu dis : Qui m’a touché ?
46. Mais Jésus répondit : Quelqu’un m’a touché, car j’ai connu qu’une force était sortie de moi.
47. La femme se voyant découverte, vint toute tremblante se jeter à ses pieds, et déclara devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie à l’instant.
48. Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t ‘a sauvée ; va en paix.

Cette femme juive était atteinte d’une perte de sang, aujourd’hui on pourrait qualifier cela d’une hémorragie et souffrait en permanence. C’était un gros handicap pour elle et si on se remet dans le contexte de l’époque, cela s’est passé il y a deux mille ans et les notions d’hygiène n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui, la science n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui, les vêtements non plus, et pour une femme avoir une perte de sang était un souci.
Dans le contexte religieux, social de l’époque, il faut savoir que lorsqu’un individu était atteint de ce genre de maladie, cette personne était automatiquement exclue de la société.
Dans l’ancien testament il y avait une prescription qui disait que lorsque la femme avait une perte de sang ou l’homme un écoulement quelconque, ils étaient impurs ainsi que tout ce qui était en contact avec eux. Donc cette femme était exclue de la synagogue, elle ne pouvait pratiquer sa foi, elle devait être rongée par la honte et la souffrance.
Beaucoup d’entre nous aujourd’hui pouvons être en bonne santé mais nous sommes tous atteints par cette maladie qu’est le péché.
Nous sommes tous conscients de notre état d’imperfection.
Dans Genèse 2 CH 25 il est dit : L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte.
Dans l’état d’innocence dans lequel se trouvaient nos premiers parents, la notion de honte leur était étrangère. Et survint le péché, la Bible nous dit, qu’ils se sont regardés, ils ont vu qu’ils étaient nus, et ont eut honte, leur regard a changé et ce qui à l’origine était une bénédiction a été une malédiction et un problème pour eux. Le péché a introduit dans le monde la honte, la culpabilité, la peur. D’ailleurs ils se sont cachés.
Aujourd’hui cela continue, il n’y a pas d’hommes qui ne soient pas habités par la crainte d’être exposés, qui n’expérimentent pas dans la vie la honte.
Les hommes se cachent derrière l’argent, derrière leur position, derrière leur réputation, ils essaient de chercher une sécurité.
Pour revenir au texte, cette femme cherchait à se soigner, elle avait dépensé tout son bien chez les médecins, et sans résultat.
Beaucoup de gens aujourd’hui ne sont pas bien, ils cherchent, ils vont d’églises en églises car ils cherchent une guérison, une délivrance.
Cette femme rencontre le Seigneur Jésus, elle avait entendu parler de ce
Christ mais ne pouvait venir librement en face de lui à cause de son problème et le rejet dont elle faisait l’objet, mais pensait au fond d’elle que si elle pouvait toucher le bord du vêtement du Seigneur, elle serait guérie, elle le croyait, elle avait cette foi que Jésus pouvait la guérir.
Cela s’appelle un toucher de foi. Elle avait cette confiance dans la capacité de Jésus pour la guérir, la sauver, la délivrer.
La foi, nous dit la bible est une assurance des choses que l’on espèrent et une démonstration de celles qu’on ne voient pas.
La foi est simple et en même temps compliquée.
Simple car il suffit de se confier, ce que Jésus demande c’est qu’on puisse croire en lui. Jésus a dit : Celui qui croit en moi, a la vie éternelle, c’est-à-dire se reposer en lui, avoir une confiance totale, de nous remettre entre ses mains, de lui confier notre vie.
En tant que chrétiens évangéliques bibliques, nous disons que nous sommes sauvés car nous avons foi en ce que Jésus a déclaré : Je vous ai écris ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils unique de Dieu.
Nous croyons que Jésus est venu dans le monde pour donner sa vie en rançon pour les péchés des hommes, nous avons confiance dans son sacrifice et c’est cette foi qui sauve. C’est Jésus qui sauve et cette foi que nous mettons dans ce qu’il a fait.
Ce qu’il a fait sur la croix pour nous est suffisant et il n’y a rien besoin d’ajouter. L’évangile, la bonne nouvelle n’est pas le salut en Christ et ce que je peux ajouter, c’est le salut en Christ, seul, sans personne à côté.
C’est lui seul qui est mort sur la croix et son sacrifice est suffisant. Il a payé la dette du péché, les péchés passés, présents et futurs.
Jésus seul, pouvait sauver et guérir cette femme, elle avait cette confiance.
Le remède est le même aujourd’hui pour tous les hommes. En venant à Jésus-Christ tels que vous êtes avec votre histoire, avec cette peur de la honte, avec vos choses cachées, mais lui sait tout et peut vous délivrer, vous guérir et vous sauver.
Cette femme a touché Jésus et a été guérie, il peut guérir l’âme à l’instant aussi, pardonner les péchés, donner la paix, la joie et changer l’individu et délivrer de toutes impuretés à ses yeux et aux yeux des hommes.
Quand un individu rencontre Jésus, expérimente la conversion, quand Dieu entre dans sa vie, il le sait, quand il reçoit le pardon de ses péchés, il le sait, quand il est libéré de son fardeau, il le sait.
Parfois on peut adhérer intellectuellement à l’évangile, réciter des versets, mais ne pas être convertis.
L’évangile est une rencontre, une relation personnelle avec le Christ Vivant.
Cette femme a touché réellement Jésus, elle a été guérie physiquement et spirituellement. Lorsqu’elle s’est sentie découverte, elle est venue se jeter aux pieds de Jésus, elle n’avait plus honte, elle est devenue brave, cela s’appelle témoigner, elle a déclaré devant tout le peuple pourquoi elle avait touché Jésus et comment elle avait été guérie à l’instant.
Lorsqu’un individu expérimente la puissance de vie de l’évangile, cela ne peut rester caché. On ne peut rester silencieux, on ne peut se taire. On ressent ce besoin de dire autour de nous ce que Christ a fait dans notre vie.
Lorsqu’on trouve cette liberté en Christ, on parle.
Le témoignage public a été pour elle une source de bénédiction, en plus d’avoir été guérie physiquement elle a été guérie spirituellement puisque Jésus lui dit : Va, ta foi t’a sauvée.
Dieu connaît tout, même ce qui est caché en chacun, mais Dieu guérit et sauve encore, il n’a pas changé, il faut s’approcher de lui par la foi, il n’est pas venu pour les biens portants mais les malades, pas pour les justes, mais pour les injustes, il est venu pour les pécheurs même si on veut se donner l’air d’être bien, mais au fond on ne l’est pas.
On peut se sentir trop pécheur pour rester parmi les Saints, mais Jésus reçoit les pécheurs, il n’est pas venu pour les gens « biens ». Ce sont les malades qui ont besoin de médecins, les pécheurs qui ont besoin de salut.
Si on vient tel qu’on est, qu’on s’humilie à ses pieds, qu’on lui demande pardon, qu’on lui demande de nous sauver, il SAUVE.
Il donnera le pardon, la paix du cœur, la joie du salut, vous n’aurez pas peur du lendemain et lorsque vous traverserez la vallée de l’ombre de la mort vous ne craindrez rien car le Seigneur Jésus sera votre berger et vous conduira jusqu’au port.
QUE DIEU VOUS BENISSE ET VOUS AIDE A METTRE VOTRE FOI DANS CE CHRIST, CE SAUVEUR !

Pasteur Gabriel AMBROISINE



^^ Revenir en haut ^^