Accueil > Edification > Prédications > Pasteur Mathy EDJAM > La volonté de Dieu dans la vie du (...)

La volonté de Dieu dans la vie du chrétien

La volonté de Dieu dans la vie du chrétien

Par le pasteur Mathy EDJAM

Face à une réponse négative de la part de Dieu dans votre vie, par quels sentiments, vous êtes-vous laissés dominer, est-ce la contrariété, la révolte, l’incompréhension, ou encore l’amour, la confiance et la dépendance totale en Dieu ?

Texte de base : Esaïe 55v9
…autant le ciel est élevé au dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées au dessus des vôtres.

Cela vous est-il arrivé que Dieu vous dise non ?
Nous sommes tous déjà passés par cette expérience, en demandant quelque chose à nos parents, il est certainement arrivé qu’ils nous disent non, mais bien des fois, ils ont cédés.
En tant qu’enfant de Dieu, ils nous arrivent de traiter notre Père céleste, de la même manière, oubliant qu’il est souverain, et qu’il ne cède pas nécessairement à nos caprices, car bien souvent, nous prenons notre volonté pour celle de Dieu sans nous douter que nous marchons ainsi sur les traces de celui qui nous précédé ; Satan a fait sa propre volonté dans
(Ezechiel 28v2)
La bible nous dit que Dieu est au ciel, il voit les choses d’en haut, et il connaît notre avenir de toute éternité. Il est donc important pour nous de bien comprendre que Dieu est infiniment grand et il sait toutes choses infiniment mieux que nous. (Esaie 55v9)
Pour mieux saisir cette notion importante, nous devrions nous laisser instruire par une expérience faite, par le roi David, il y a 3000 ans.(2 Samuel chap.6 et 7)
Pendant 20 ans, personne ne s’était occupé de l’alliance de l’arche de l’Eternel. L’arche qui symbolisait, la sainteté de Dieu, la présence de Dieu en Israël, avait été oubliée à un endroit appelé Kiriath Jéarim.
David, dans son attachement à Dieu, sortit l’arche de sa cachette, et la ramena à Jérusalem, il organisa le culte de l’Eternel, il fit participer 38000 lévites, il y avait 24 places de sacrificateurs, il y avait 288
chantres(choristes et musiciens), il y avaient, 93 portiers qui faisaient le service de l’accueil, tout était prêt à entrer en fonction autour de la tente de David.
En effet, David avait fait une tente pour abriter l’arche de l’éternel, mais en homme sage, il se disait que Dieu était trop digne et trop exigeant pour lui donner un tel décors. Il décida donc de lui construire un temple, un lieu d’adoration et de louange pour Dieu. David se confia donc, à Nathan le prophète, lui disant, que ce n’était pas normal, que lui David, habite dans une maison de cèdre, et que l’arche de l’Eternel se trouve au milieu d’une tente. On comprend pourquoi Dieu dit dans sa parole que David était un homme selon son cœur.
David, n’avait-il pas raison d’éprouver un tel malaise, habitant dans un palais, alors que l’arche de l’Eternel se trouvait sous une tente dans le désert ? Pour David, il fallait corriger au plus vite cette anomalie en installant l’arche de Dieu dans une demeure décente. Nathan le prophète approuva le choix et le désir de David.
Quoi de plus normal, pour un grand Dieu trois fois saint, de faire un temple en adéquation avec ce qu’il est.
Cependant,cette intention louable de David était approuvée par Dieu, mais ne correspondait pas à son calendrier et à son horaire, ce n’était pas le temps de Dieu, et David se heurta à un non catégorique de sa part.

Frères et sœurs, quelquefois, nous voulons faire des choses pour Dieu, des choses certainement, louables, appréciables, mais Dieu peut nous dire non, parce que ce n’est pas dans son agenda, Dieu a peut être d’autres priorités pour nous, et puis, on ne peut pas faire des choses pour Dieu, si on n’a pas appris des leçons de Dieu, si Dieu ne nous pas encore construit, il faut apprendre la discipline de Dieu, et accepter sa méthode.

David s’est heurté, à un non de l’Eternel, et dans le livre de Samuel qui raconte cette histoire,(2 Samuel 7)Dieu
acceptait le plan de David, mais il le différait.

On peut demander à Dieu, une maison, un terrain, une femme, un mari, une voiture ect…Dieu n’est pas contre qu’on ait l’une ou l’autre de ces choses, mais il peut nous dire que ce n’est pas le moment.
( Souvent, je rencontre des gens qui me disent qu’ils ont prié, et Dieu n’a pas répondu. Dieu répond toujours ; il peut nous dire oui, non, ou attend, et le plus souvent, les personnes qui disent qu’elles n’ont pas eues de réponse de Dieu, c’est tout simplement que Dieu leur a demandé d’attendre, mais elles sont pressées).

( 2 Samuel 7v12-13) nous révèle le plan de Dieu, l’Eternel a approuvé le plan de David, mais il décida de laisser la construction du temple à sa postérité, donc à son fils Salomon.
La volonté de Dieu reste souvent pour nous un mystère, mais l’écriture nous enseigne à respecter les mystères. Il y a des gens qui veulent que tout soit clair, mais si nous laissons au Seigneur le temps de nous éclairer en son temps, nous découvrirons, avec le temps, les grandes bénédictions qui sont en gestation derrière les expressions de la volonté de Dieu.

Frère et sœurs, pour comprendre la volonté de Dieu, il faut connaître Christ, il fau, étudier Christ, il faut rester dans la présence de Christ.. Oui quelquefois, les véritables trésors, sont cachés derrière une réponse négative de Dieu, et nous avons torts de nous révolter contre lui quand il nous dit non.

Le temple devait être construit par un homme de paix, et David n’en était pas un, contrairement à son fils Salomon, qui signifie « bien aimé de l’Eternel , paix ». David ne cessait , d’affronter des ennemis sur le champs de bataille, et il y avait des conflits qui allaient éclater dans les années à venir, des conflits douloureux suscitant la discorde même au sein de sa propre famille. L’Eternel savait que cela ne lui aurait laissé guère le temps de construire le temple à Jérusalem. Pour construire le temple, il aurait fallu rassembler des matériaux, car la majesté du temple devait être à hauteur de la majesté de Dieu. Dieu avait décidé que la construction du temple serait donc l’étape finale d’un long processus de préparatifs. Dieu permit donc à David, son serviteur dévoué de préparer les matériaux mais, choisit son fils pour la construction.( 1 chroniques 22)
Le souverain Dieu, bien avant que David lui suggère la construction du temple, avait déjà projeté ce plan, et l’emplacement de cette construction avait déjà été choisit 1000 ans la naissance d’Abraham, à MORIJA, là, où par un acte de foi, et de dépendance totale à Dieu, Abraham devait sacrifier, son fils Isaac( Genèse 22v2). C’est à ce même endroit que Dieu fit descendre le feu du ciel. ( 1 Chronique 21v26) Dieu avait déjà donc tout planifié.

Frères et sœurs, si Dieu nous dit non, pour quelque chose dans votre vie, ne nous entêtons pas, même si nous ne comprenons pas ses plans, prenez, l’exemple de Job, qui a tout perdu ( enfants, bétails, serviteurs, biens), excepté sa femme, qui n’était pas vraiment une aide pour lui. Cet homme plein de foi, ne pécha point contre Dieu, et à travers ses souffrances, loua Dieu.( Job chap 1 et 2).
Il est en général plus facile de louer Dieu dans les moments de joie et de bonheur, mais nous devons apprendre à bénir Dieu dans les moments difficiles, dans l’épreuve qui est dans la volonté de Dieu.
Car, avec l’épreuve qui est dans la volonté de Dieu, nous ne sommes pas seuls, Dieu prévoit aussi le moyen de nous en sortir, mais si nous nous rebellons, nous nous ajouterons des difficultés que Dieu n’avaient pas prévues pour nous.

Les enfants d’Israël devait traverser le désert, de kades barnéa jusqu’au pays promis en 11 jours. Dieu leur avait planifié certaines épreuves, afin de leur montrer sa puissance en retour, mais ils se sont rebellés et révoltés contre lui devant la porte de la bénédiction, disant qu’il y a des géants à Canaan, dans le pays promis. Et à cause de cette rebellion, ils perdirent leur bénédictions, et durent retourner dans le désert, où ils errèrent 40ans, ils moururent, et finalement ce sont leurs enfants qui bénéficièrent de la bénédiction, et de la grâce de Dieu, pourtant, au départ ce n’était pas ce que Dieu avait prévu pour eux.(livre de l’exode)

Contrairement aux enfants d’Israël, David eut un comportement exemplaire, face à la contrariété d’une réponse négative de Dieu, en acceptant la décision divine immédiatement, et définitivement, et avec humilité.
Dans sa dépendance totale et son humilité devant le maître souverain, David répandit son cœur dans l’adoration et la louange.( 2 Samuel 5v18-29)

- Qui de nous ne s’est pas encore heurté à un non catégorique de la part de Dieu ?

- Comment avons-nous réagit ? par la révolte ou dans la soumission, comme David ?

- Des louanges ont-elles jaillies dans nos coeurs face à la contrariété cette réponse négative ?
Frère et sœurs, ne précipitons pas les évènements dans notre vie, et compromettre notre avenir, alors que Dieu veut nous enrichir de bénédictions. Dans une dépendance totale, laissons à Dieu le temps de nous dispenser ses bénédictions, au rythme de notre croissance spirituelle.
Faisons comme David, qui s’est humilié devant son Dieu, en lui disant : « Seigneur Eternel ».



^^ Revenir en haut ^^