Accueil > Evangélisation > LES TROIS CROIX

LES TROIS CROIX

...

Nous sommes invités à ouvrir notre bible au livre de LUC chapitre23, verset 33 : « lorsqu’ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l’un à droite, l’autre à gauche...L’un des malfaiteurs crucifiés l’injuriait, disant : n’es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous ! Mais l’autre le reprenait, et disait : ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation ? Pour nous, c’est justice, car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes ; mais celui-ci n’a rien fait de mal.Et il dit à Jésus : souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Jésus lui répondit : je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis ».
Je voudrais donc parler des trois croix.La première croix sera celle du premier malfaiteur. Jésus, venu avec un message pour les perdus, n’a pas d’attrait pour lui. Il veux d’un Messie qui donne la délivrance, il n’y a pas d’examen de conscience , pas de regrets. Beaucoup d’individus sont comme lui. Leur but : ne jamais être dans les difficultés. Cet homme a basculé dans l’au-delà sans repentance, sans jamais faire d’analyse approfondie de sa situation... quelle contradiction nous trouvons dans l’homme, dans sa nature, elles sont profondes parce qu’il veux vivre, il a tout près de lui le Prince de la vie et il n’en fait aucun cas.
Le deuxième malfaiteur regarde Jésus autrement, ne pouvant faire que ce constat : je suis à quelques heures de la mort, ma vie n’a été qu’échecs ! Dieu est sage quand il conduit les hommes à la dernière extrémité, pour que nous puissions saisir l’étendu de nos péchés, voir la noirceur de notre cœur, c’est pourquoi cet homme se demande « qu’ais-je fais de ma vie ? J’ai fais fausse route » alors d’un cœur plein de folie va sortir des mots de confessions : il dit à Jésus qui est en train de mourir à ses cotés misérablement, qu’il est un Roi, qu’il Règne, qu’il a un royaume.
Le Saint esprit a fait un merveilleux travail d’éclaircissement en cet homme à partir du moment où il se repent.
La question est posée : nous sommes nous déjà humilié devant le poids de nos péchés ? Ou avons-nous trouvé une panoplie d’excuses en se disant « il y a pire que moi ! ».
La bible ne parle pas de pénitence mais de REPENTANCE.
La troisième croix, celle du centre, est une explosion de vie. Comment analyser la mort de Jésus ? Sa mort n’a qu’un but : sauver des hommes et des femmes de la mort éternelle. Pour cela, Jésus va donc laisser partir sa propre vie, Dieu va frapper, maudire celui qui est devenu péchés pour nous, sa vie même sera ôtée par Dieu lui même, ce n’est pas Satan qui lui ôte la vie mais Dieu lui même.C’est Christ tout seul qui donne sa vie en accord avec son Père. Dieu prend la vie de Jésus pour qu’Il n’ait pas à prendre nos propres vies.
Cette troisième croix est lumineuse pour le deuxième briguant mais quelle condamnation sévère pour le premier !
Aujourd’hui, où placer cette croix dans l’histoire de l’humanité ? Dans la rencontre avec vous qui n’êtes pas repentis de vos péchés. Dieu vous donne la possibilité de ne plus continuer de foncer tête baissée dans le chemin de la perdition. La croix de Jésus est tout près de vous comme elle était tout près de ces deux hommes ; l’un a désiré à tout pris le salut et Jésus lui a fait la plus merveilleuse des promesses, l’autre n’a vraiment pas fait grand cas de la présence de Jésus parce qu’il était intéressé par le monde.
La mort de Christ n’est pas un accident, c’est une réponse à un plan de salut pour l’humanité. Est-ce la même folie qui vous habite ?
Ou avez vous réfléchit ?
Qui veux être concerné par ce plan de salut ? Il faut choisir la vie .

Pasteur Paul MOULIN



^^ Revenir en haut ^^