Accueil > Prédications > LES AFFINITES DU CROYANT AVEC LE (...)

LES AFFINITES DU CROYANT AVEC LE REGNE DE DIEU

...

C’est un sujet très vaste, il y a beaucoup de choses à dire. Nous verrons quelques points :
Jésus a enseigné aux disciples dans Matthieu 6 la prière du NOTRE PERE et comment il fallait prier.
Cette prière débute ainsi : Notre Père qui êtes aux cieux que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel…
Beaucoup de personnes récitent cette prière et les croyants également mais souvent cette prière récitée comporte beaucoup d’ignorance et d’aveuglement.
Le voleur récite la prière en disant que ton règne vienne, l’adultère également demande que ton règne vienne, le meurtrier demande que ton règne vienne, donc beaucoup récitent que ton règne vienne, mais qu’en est-il de la réelle compréhension de cette phrase : Que ton règne vienne ?
Prier, c’est demander quelque chose à laquelle on tient, lorsqu’on prie, on formule une requête à Dieu qui traduit un désir du cœur et si nous disons à Dieu que ton règne vienne, c’est que nous souhaitons la venue du règne et donc nous avons une aspiration au règne final de Dieu sur toute sa création, sur toute chose.
La présence de Jésus sur terre est déjà la présence du royaume sur la terre. Ce royaume présente plusieurs aspects : l’aspect messianique, il est appelé royaume des cieux, royaume de Dieu.
Cela nous amène à une grande réalité, c’est que Dieu doit établir sa souveraineté, son autorité sur toutes choses mais sans aucune contestation. Dieu est éternel, il règne et le royaume actuel inclut le mal car celui-ci est présent. La rébellion existe, l’insoumission existe et la venue du règne de Dieu mettra fin à toute résistance, à toute opposition et toute force hostile sera soumise à Dieu.
Qui dit royaume dit roi, avec une autorité incontestée.
Lorsque quelqu’un dit, que le règne de Dieu vienne, cela signifie qu’il souhaite que le règne de Dieu s’établisse sur toute chose.
Le règne est caractérisé par la personnalité du roi, il y a dans l’histoire des règnes de rois qui ont été très durs, très sévères, très austères, d’autres plus souples cela dépendait de la personnalité du roi. En ce qui concerne Dieu, la justice et l’équité sont la base de son trône alors si on s’attend à la venue du règne, on s’attend aussi à la venue d’un règne de justice.
Ce Dieu est aussi un Dieu Sauveur, donc la venue de ce règne apportera le plein salut à tous les croyants.
Si donc prier, c’est demander, le chrétien demande avec son cœur.
Réciter une prière, un psaume devant Dieu cela ne tient pas, c’est de la superstition. Si un croyant avec son cœur, demande à Dieu que son règne vienne, c’est qu’il a de bonnes raisons pour souhaiter cette venue, car il a des affinités avec Dieu, il y a des choses qui le lie au royaume et ce royaume a beaucoup de choses à lui donner.
Jésus demande lorsque nous prions de dire : Notre Père et lorsque le croyant prie, il s’adresse à son Père qui est son Roi et dont il est le fils. Il y a une relation filiale entre moi et celui que je prie, je ne suis pas un étranger mais ai la conscience d’être fils et d’avoir beaucoup d’affection pour mon Père. Celui qui prie est donc un repenti.
Dans Matthieu CH 3 V 1 :
1 En ce temps-là parut Jean-Baptiste prêchant dans le désert de Judée. 2 Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.
3 Jean est celui qui avait été annoncé par le prophète Esaïe lorsqu’il disait : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers. Nous voyons bien ici le lien fait entre la repentance et le royaume.
Au CH 4 V 17 : Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire : Repentez-vous car le royaume des cieux est proche. Toujours ce même lien fait entre le royaume et la repentance.
Au CH 18 V 1 : A ce moment, les disciples s’approchèrent de Jésus et dirent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? Jésus ayant pris un petit enfant et le plaça au milieu d’eux leur dit : Je vous le dis en vérité si vous ne vous convertissez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. Il y a encore ici le lien entre repentance, conversion et royaume des cieux. Lorsque quelqu’un se repent, il ne fait pas qu’énumérer des péchés, il abandonne sa révolte contre Dieu et prend position pour Dieu contre lui-même et dit à Dieu que Dieu a raison et reconnaît que conduit par le prince de la puissance de l’air Satan, il a fait de la peine à Dieu et se détourne de sa mauvaise manière de vivre pour se tourner vers Dieu. Pour se détourner de sa mauvaise manière de vivre et se tourner vers Dieu, c’est accepter dans sa vie la juste souveraineté de Dieu et se soumettre à l’autorité de Dieu. Autrefois, il était rebelle mais maintenant il regrette sa rébellion, son aveuglement et se soumet à l’autorité de Dieu et donc au règne de Dieu dans sa vie.
Dans 1 Thessaloniciens CH 1 V 9 Paul dira : 9 Car on raconte à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous et comment vous vous êtes convertis à Dieu en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai et pour attendre des cieux son Fils qu’il a ressuscité des morts Jésus qui nous délivre de la colère à venir.
Il est dit qu’ils se sont détournés de leur mauvaise manière de vivre et convertis à Dieu pour le servir et attendre le retour du Seigneur.
Ceux qui demandent à Dieu que son règne vienne sont des gens qui ont accepté la souveraineté de Dieu dans leur vie et attendent que Jésus notre Seigneur revienne.
Une autre chose qui nous donne cette affinité avec le royaume c’est notre régénération.
Dans Jean CH 1 V 12 : 12 Mais à tous ceux qui l’ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu, 13 lesquels sont nés non de la volonté du sang et de la chair, ni de la volonté de l’homme mais de Dieu.
Au CH 3 V 3 : 3 Jésus répondit à Nicodème : En vérité, en vérité, je te le dis si un homme ne naît de nouveau il ne peut voir le royaume de Dieu. 4 Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux, peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître ? Jésus répondit : 5 En vérité, en vérité je te le dis si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Nous voyons encore ici le lien fait entre nouvelle naissance et royaume de Dieu. Nous savons que par la nouvelle naissance, Dieu nous communique une nature nouvelle adéquate pour que nous entrions dans le royaume. Lorsque Dieu régénère et donne un cœur nouveau, il donne un esprit nouveau, son Esprit. Dieu nous donne une nature qui nous régénère et nous permet de vivre dans le royaume et comprendre les choses de Dieu, de discerner et apprécier les choses et nous amener à une nouveauté de vie qui est conforme à la vie qu’on doit avoir dans le royaume de Dieu.
Dans Matthieu CH 13 V 44 et 45 : 44 Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ, l’homme qui l’a trouvé le cache et dans sa joie il va vendre tout ce qu’il a et achète ce champ. 45. Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles, il a trouvé une perle de grand prix, il est allé vendre tout ce qu’il avait pour acheter cette perle.
Beaucoup de gens entendent l’évangile, ils savent que Dieu leur demande de se repentir et de se convertir mais ne le font pas parce qu’il y a chez eux un très grand intérêt pour le monde, alors ils réfléchissent à ce qu’ils vont perdre et Satan a cet art de faire voir aux gens tout ce qui leur manquera s’ils se convertissent et de leur cacher tout ce qu’il vont trouver.
Jésus parle du royaume comme quelqu’un qui a trouvé un trésor de grand prix. Il met l’accent sur la valeur que représente le royaume des cieux pour celui qui l’a trouvé. Nous voyons dans ces textes que celui ayant trouvé le trésor, se dépouille de tout ce qu’il avait pour s’approprier uniquement ce trésor, cela signifie que ce trésor sera son unique bien et s’il cache ce trésor c’est parce que celui-ci est cher à son cœur.
Lorsque quelqu’un a trouvé le royaume c’est son bien le plus important et c’est à travers Jésus-Christ qu’il trouve le royaume, Jésus-Christ qui est venu nous parler du Père mais qui est venu comme étant lui-même la Vérité, le chemin et la Vie et comme étant celui qui a donné sa vie pour nous. Il est venu pour nous donner la vie éternelle et nous donner cette connaissance de la vie éternelle. Celui qui a entendu le message de Jésus, le reçoit avec joie.
Celui qui récite le Notre Père et ne se convertit pas et demande que le royaume vienne alors que le royaume ne fait pas sa joie et n’a pas obéit à ce que Dieu lui a commandé de faire en l’occurrence la repentance cela n’a pas de sens et c’est du religieux, l’homme aime faire du religieux, réciter des prières pour entretenir sa religiosité mais cela ne veut pas dire que c’est une prière qui monte vers Dieu.
Celui qui dit à Dieu : que ton règne vienne, a trouvé dans le royaume un trésor et c’est son trésor sur terre le royaume.
Dans Matthieu CH 6 V 33 à partir du verset 31 il dit : Ne vous inquiétez donc point et ne dites pas que mangerons-nous, que boirons-nous, de quoi serons-nous vêtus ? 32 Car toutes ces choses ce sont les païens qui les recherchent votre Père Céleste sait que vous en avez besoin. 33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus. 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain car le lendemain aura soin de lui-même.
Cherchez d’abord le royaume et toutes ces choses vous seront données par-dessus.
Par cette parole Jésus nous montre que notre intérêt premier sur terre c’est le règne de Dieu et sa justice, chercher premièrement le royaume et sa justice, c’est m’engager à trouver et à faire la volonté de Dieu.
Chercher le règne de Dieu, c’est chercher le royaume de Dieu, et si je cherche le royaume, c’est que je m’engage à me soumettre pleinement à l’autorité de Dieu.
Sur terre, l’homme cherche beaucoup de choses et lorsque sa vie est tellement occupée, peut-être qu’il entend l’évangile, mais il voit que c’est difficile pour lui d’abandonner toutes choses. La première chose qu’un individu doit faire sur terre c’est rechercher le royaume de Dieu et sa justice et cette recherche ne doit pas être étouffée par les affaires matérielles et c’est valable aussi pour les croyants et pas seulement pour les incroyants. On constate que les croyants deviennent de moins en moins disposés et disponibles pour Dieu. Les intérêts du royaume ne passent pas après les intérêts de la terre.
Pour conclure dans Ephésiens 5 V 5 : Car sachez-le bien aucun débauché, aucun impur ou cupide c’est-à-dire idolâtre n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.
Les saints ont leur participation dans le royaume de Christ et de Dieu donc si le croyant a sa participation, ce royaume lui est cher mais ceux qui vivent dans le péché n’ont pas de participation à ce royaume.
Dans Matthieu 25 V 31 : 31 Lorsque le Fils de Dieu viendra dans sa gloire, avec tous ses anges, il s’assiéra sur son trône glorieux. 32 Toutes les nations seront devant lui, il séparera les uns d’avec les autres comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs. 33 Il mettra les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche 34 alors le roi dira à ceux qui sont à sa droite : Venez vous qui êtes bénis de mon Père, prenez possession du royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde.
Si les croyants ont part au royaume c’est grâce au Seigneur Jésus par qui les croyants ont pu faire leur entrée dans le royaume, il a tout fait pour que les portes du royaume leur soient ouvertes et c’est toujours par sa puissance qu’ils sont maintenus sur la voie leur permettant d’entrer dans le royaume.
Il n’y a que les saints, c’est-à-dire les croyants nés de nouveau, qui se sont repentis, convertis, ceux dont le royaume a fait la joie et la richesse, ceux qui ont accepté le royaume des cieux et sa justice qui peuvent faire cette prière de tout leur cœur et Dieu entend, car ils ont des affinités avec Dieu, son royaume et le Messie.
QUE DIEU VOUS BENISSE !

Pasteur BARCLAY



^^ Revenir en haut ^^