Accueil > Prédications > LA MALEDICTION

LA MALEDICTION

...

C’est un sujet grave et important.
Qu’entendons-nous par ce mot malédiction ? Et avons-nous sur ce sujet la pensée de Dieu ? Se pourrait-il que la tradition de ce monde tellement influencée par le prince de la puissance de l’air ait pu interférer dans notre conception biblique de ce qu’est la malédiction ?
D’une manière générale lorsqu’on entend ce mot malédiction, on pense à un état de malheur perçu comme inéluctable, quelque chose auquel on ne peut échapper et qui semblerait être imposé soit par Dieu, d’autres personnes vont parler de sort, d’être né sous une mauvaise étoile, de ne pas avoir de chance, d’autres vont parler du destin, d’autres vont parler de l’hérédité (malédiction ancestrale).
Une chose est certaine, une malédiction n’est pas une vue de l’esprit, cela existe, l’Ecriture en parle.
Que dit-elle ?
DEUTERONOME 28 V 20 :
L’Eternel enverra contre toi (Israël) la malédiction, le trouble et la menace, au milieu de toutes les entreprises que tu feras, jusqu’à ce que tu sois détruit, jusqu’à ce que tu périsses promptement, à cause de la méchanceté de tes actions, qui t’aura porté à m’abandonner.
C’est donc un domaine à prendre au sérieux mais d’un autre côté il ne faut pas accorder dans nos pensées trop de pouvoir à l’ennemi de nos âmes. D’ailleurs le verset qui doit être présent constamment dans l’esprit c’est que la victoire qui triomphe du monde est notre foi. (1 Jean 5 V 4) Car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde et la victoire qui triomphe du monde c’est notre foi.
Ce verset de Deutéronome est tiré d’un contexte lié à l’ancienne alliance pour corriger et châtier.
Dieu va utiliser la malédiction pour corriger et châtier son peuple.
Cela est-il valable dans la nouvelle alliance ?
Ce que nous pouvons dire c’est que Dieu va utiliser parfois cette puissance de malédiction au moins pour nous corriger et châtier dans l’église l’ivraie.
Nous devons savoir que lorsque Dieu fait un travail dans nos cœurs, quand le Saint-Esprit dessine son œuvre d’art dans nos vies, il la signe, c’est-à-dire qu’il met dans les cœurs la paix, la joie.
A l’inverse, les puissances sataniques lorsqu’elles sont à l’œuvre, elles signent aussi leur œuvre, cela signifie qu’il y a de la haine, du désordre, du refus de pardonner et toutes sortes de pratiques mauvaises. C’est là qu’on va reconnaître quand l’ennemi signe quelque chose de son œuvre.
Est-ce que le chrétien peut être l’objet d’une attaque, d’une puissance de malédiction ? Nous en discuterons dans un prochain chapitre.
Nous avons vu dans le verset du Deutéronome que si Dieu envoie la malédiction, j’ai intérêt à trembler.
Certains pensent que puisque Dieu envoie la malédiction, ils peuvent le faire aussi et maudire. Dieu est Dieu et nous ne sommes que des hommes.
ROMAINS 12 V 14 :
Bénissez et ne maudissez pas, donc le chrétien ne doit pas maudire.
LUC 6 V 28 :
Bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.
Parfois quand le trouble vient dans une famille, dans l’église, au travail, tout enfant de Dieu doit faire attention, il doit mettre une garde à ses lèvres car nombreux sont ceux qui inversent la chose et ils menacent et vont mettre leur parent, leur enfant, leur conjoint sous cette menace de malédiction et les chefs de foyers, les pères doivent particulièrement faire attention à cela.
Dans l’ancien testament, les pères bénissaient les fils aînés et donc la parole est importante.
Dieu par la parole a crée le monde et c’est l’homme seulement qui a la parole pour communiquer avec lui, et nos paroles ont un poids, un sens.
Une malédiction ne va pas rester là inactive, mais va se répandre et chercher à agir surtout lorsqu’elle est rendue active.
ZACHARIE 5 V 3 :
La malédiction se répand sur tout le pays.
Le moteur de la malédiction c’est la loi mais l’essence du moteur
c’est la désobéissance, le péché.
Le péché est l’essence qui va mettre en route cette puissance de malédiction et suivre le pécheur et cherchera au travers de lui à atteindre toute la descendance.
Faut-il penser que parce qu’un grand-père a prononcé des paroles de malédiction on va pendant des générations porter un fardeau et jamais s’en sortir, malheureusement certains croyants ont cette impression.
Ce que le chrétien doit proclamer avec force, c’est que Jésus-Christ est le panneau STOP devant qui, toute puissance de malédiction doit s’arrêter.
Non seulement elle doit s’arrêter, mais faire demi-tour.
Dans PROVERBES 3 V 33 il est dit :
Dieu bénit la demeure du juste, la malédiction de l’Eternel est dans la demeure du méchant.
Il ne faut pas confondre malédiction et épreuves successives.
Job a eu des épreuves successives mais c’était un test de l’homme béni qu’il était.
Il y a le moment où Dieu nous éprouve et il ne faut pas appeler cela malédiction, mais Dieu peut aussi maudire sur plusieurs générations par rapport à l’iniquité.
David est passé aussi par des épreuves terribles divisant sa famille mais n’était pas maudit. C’est la conséquence des péchés de David qui l’avait amené là où il se trouvait.
La punition doit être acceptée avec humilité alors que la malédiction doit être combattue de toutes nos forces et la rejeter dans le nom de Jésus-Christ.
MALACHIE 2 V 2 :
Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de donner gloire à mon nom, dit l’Eternel des armées, j’enverrai parmi vous la malédiction, et je maudirai vos bénédictions ;
JUGES 9 V 56 à 57 :
Ainsi Dieu fit retomber sur Abimélec le mal qu’il avait fait à son père, en tuant ses soixante-dix frères, 57 et Dieu fit retomber sur la tête des gens de Sichem tout le mal qu’ils avaient fait. Ainsi s’accomplit sur eux la malédiction de Jotham, fils de Jerubbaal.
Dieu punit l’iniquité.
Lorsque la gloire de Christ va rentrer dans une vie et une famille par la conversion, les puissances vont chercher à se cacher, et si elles trouvent dans la vie de la personne des ténèbres, comme des choses non confessées, un manque de pardon, des choses auxquelles on tient sans les lâcher comme la colère, l’amertume par exemple, ces puissances vont aller et venir, elles feront le yoyo car les portes sont ouvertes.
Dans EPHESIENS 4 V 27 :
Ne donnez pas accès au diable.
Par contre, si le cœur est honnête,
Dans ZACHARIE 2 V 5 :
Je serai pour elle (Jérusalem) mais nous pouvons nous l’appliquer, une muraille de feu tout autour, et je serai sa gloire au milieu d’elle.
Donc si la personne marche dans la sainteté, cette puissance satanique va étouffer et finir par partir.
Nous ne devons pas craindre les puissances de malédiction mais au contraire de ce qui donne la force à ces puissances, ce qui leur permet d’agir.
Dieu ne ment pas, si une faute est sincèrement confessée, le péché abandonné et parfois la faute réparée s’il y a lieu, la puissance de la croix est et restera toujours agissante.
Même si la puissance de malédiction est réelle, même si son flot de destruction est puissant il sera stoppé net par le sang de Christ et le croire de tout cœur.
Pour conclure, nous savons que les causes possibles de la malédiction est la désobéissance.
DEUTERONOME 28 V 20 :
L’Eternel enverra contre toi la malédiction, le trouble et la menace, au milieu de toutes les entreprises que tu feras, jusqu’à ce que tu sois détruit, jusqu’à ce que tu périsses promptement, à cause de la méchanceté de tes actions, qui t’aura porter à m’abandonner.
Dans NOMBRES 24 V 10 :
La colère de Balak s’enflamma contre Balaam : c’est pour maudire mes ennemis que je t’ai appelé, et voici tu les as bénis déjà trois fois.
Ce roi en maudissant, fit appel à des puissances de destruction et celui qui maudit les autres, cela se retourne contre lui.

Pasteur Eric FAU



^^ Revenir en haut ^^