Accueil > Edification > Méditations > Je vous ai choisis du milieu du (...)

Je vous ai choisis du milieu du monde.

Je vous ai choisis du milieu du monde.

Distinguons ici la grâce et une judicieuse estime ; certains sont devenus les objets spéciaux de l’affection divine. Ne soyons pas effrayés de demeurer sur cette haute doctrine de l’élection. Si votre esprit est très lourd et déprimé, vous trouverez dans ce verset une bouteille de plus riche cordial. Ceux qui doutent des doctrines de la grâce, ou qui les rejettent dans l’ombre manquent les grappes les plus riches d’Eschcol ; ils perdent les vins les plus raffinés, les nourritures pleines de moelle. Aucun baume dans Galaad n’est comparable à ces paroles.

Si le miel dans le bois de Jonathan a éclairé les yeux, après avoir été seulement touché, c’est ici le miel qui éclairera votre cœur pour aimer et apprendre les mystères du royaume de Dieu. Mangez, sans peur d’un excès ; vivez sur ce met de choix si délicat du choix, et ne craignez pas que ce soit une alimentation trop délicate. La viande de la table du Roi n’indisposera aucun des membres de la cour. Ayez le désir de voir s’élargir votre esprit, de façon que vous puissiez de mieux en mieux comprendre l’amour éternel, incessant et incomparable de Dieu. Lorsque vous aurez atteint le sommet de l’élection, vous pourrez porter votre regard sur l’autre sommet, qui est l’alliance de la grâce. Les engagements de l’alliance sont les fondements des rochers, prodigieux rocs derrière lesquels nous pouvons nous retrancher ; les engagements de l’alliance avec leur garant, Jésus-Christ, sont de tranquilles lieux de repos pour les esprits effarouchés.

« Son serment, son alliance, son sang,
Me soutiennent au milieu des flots furieux ;
Lorsque tout soutien terrestre se relâche,
C’est encore là que je trouve ma force ».

Si Jésus a entrepris de m’amener à la gloire, et si le Père a promis qu’il me donnerait au Fils afin d’être une partie de la récompense infinie méritée par ses douleurs, alors, mon âme, tant que Dieu lui-même n’est pas infidèle, et jusqu’à ce que Jésus cesse d’être la vérité, tu es sauve.

Lorsque David a dansé devant l’arche, il a dit à Mical que c’était l’élection qui le faisait agir de la sorte. Viens, mon âme, exulte devant le Dieu de grâce et bondit à cause de la joie de ton cœur.



^^ Revenir en haut ^^