Accueil > Edification > Méditations > Je sais vivre dans l’abondance.

Je sais vivre dans l’abondance.

Je sais vivre dans l’abondance. Ph 4:12

Il y a beaucoup de gens qui « savent vivre dans l’humiliation » mais qui n’ont pas appris à vivre dans l’abondance. Quand ils parviennent au sommet de la réussite, ils sont pris d’étourdissement, la tête leur tourne, et ils sont prêts à chuter. Le chrétien déshonore beaucoup plus souvent sa profession de foi dans la prospérité que dans l’adversité. C’est une chose dangereuse que d’être prospère. Le creuset de l’adversité est une épreuve moins sévère pour le chrétien que la prospérité.

Combien la faiblesse de l’âme et la négligence des choses spirituelles se révèlent suite aux bontés et aux grâces de Dieu. Pourtant l’apôtre nous dit qu’il savait vivre dans l’abondance. Il savait se servir à bon escient des biens qu’il avait reçus en abondance. La grâce abondante le rendait capable de « supporter » la prospérité. Quand le vent favorable de l’abondance gonflait ses voiles, son navire était chargé de lest, et ainsi, il pouvait naviguer en toute sécurité. Porter d’une main sûre une coupe qui déborde de joie requiert plus que de l’habileté humaine ; pourtant Paul a appris à devenir habile car il déclare ceci : « En tout et partout, j’ai appris à être rassasié et à avoir faim ».

C’est une leçon divine que d’apprendre à être rassasié. Une fois, les Israélites ont été rassasiés de cailles. La Bible nous dit que « comme la chair était encore entre leurs dents, la colère de Dieu s’enflamma contre le peuple ». Beaucoup demandent des bénédictions dans le but de satisfaire la convoitise de leur propre cœur. Quand nous bénéficions abondamment des grâces providentielles de Dieu, il arrive souvent que nous goûtions peu la grâce de Dieu et que nous n’avons que peu de reconnaissance pour les bontés que nous avons reçues de Sa main. Nous sommes rassasiés, et alors, nous oublions Dieu.

Satisfaits des biens de la terre, nous nous accommodons de vivre sans ceux du Ciel. Soyez assurés qu’il est plus difficile d’apprendre à vivre rassasié que d’apprendre à vivre dans la faim. Combien désespérante est l’inclination de l’homme à l’orgueil et à l’oubli de Dieu ! Prenez bien soin de demander dans vos prières que Dieu vous enseigne à être rassasié. « Que les dons que Tu nous as accordés dans Ton Amour ne détachent pas nos cœurs de Toi ».



^^ Revenir en haut ^^