Accueil > Edification > Méditations > Je ne te laisserai point !

Je ne te laisserai point !

Je ne te laisserai point ! Hé 13:5

Aucune promesse n’est d’une interprétation particulière. Tout ce que Dieu a dit à l’un, il l’a dit à tous. Lorsqu’il ouvre un puits à l’un, c’est afin que tous boivent. Lorsqu’il ouvre la porte d’un grenier pour donner de la nourriture, il se peut que ce soit pour nourrir un affamé, mais tous les saints qui ont faim peuvent venir et se nourrir aussi. Qu’il ait donné la Parole à Abraham ou à Moïse importe peu, oh croyant : Il te l’a donnée à toi en tant qu’appartenant à la semence de l’alliance.

Aucune bénédiction n’est trop élevée pour toi, aucune grâce trop grande. Lève maintenant tes yeux vers le nord et vers le midi, à l’orient et à l’occident, car tout t’appartient. Monte au sommet du Pisga et contemple les limites les plus reculées de la promesse divine, tout le pays t’appartient. Il n’est aucun ruisseau d’eau vive auquel tu ne puisses boire. Là le pays ruisselle de lait et de miel, mange le miel, bois le lait car tous deux t’appartiennent.

Sois audacieux pour croire car Il a dit « Je ne te laisserai pas, je ne t’abandonnerai pas ». Dans cette promesse, Dieu donne tout à son peuple. « Je » ne te laisserai pas. Ainsi, aucun attribut de Dieu ne peut cesser d’être à notre service. Est-il puissant ? Il se montrera puissant envers ceux qui lui font confiance. Est-il amour ? Alors Sa miséricorde s’étendra sur nous en amour. Quelque attribut qui forme le caractère de la Déïté, chacun d’eux sera engagé à notre côté dans sa pleine démesure.

Pour tout dire, il n’y a rien dont vous pouvez avoir besoin pour le temps ou l’éternité, rien de vivant ou de mort, rien dans ce monde, rien dans l’autre monde, rien maintenant, rien au jour de la résurrection, rien dans le ciel qui ne soit contenu dans ce texte : « Je ne te laisserai point, je ne t’abandonnerai point ».



^^ Revenir en haut ^^