Accueil > Edification > Méditations > Je me souviens de ton amou

Je me souviens de ton amou

Je me souviens de ton amour. Jer 2:2

Nous devons remarquer que le Christ prend plaisir à penser à son Eglise, et à regarder à sa beauté. Comme l’oiseau retourne souvent vers son nid, et comme le voyageur à pied se hâte vers son foyer, ainsi fait un esprit qui poursuit avec persévérance le but de son choix. Nous ne pouvons pas regarder trop souvent ce visage que nous aimons ; nous désirons toujours avoir nos choses précieuses sous notre regard.

Il en de même avec notre Seigneur Jésus. De toute éternité "Ses plaisirs étaient avec les fils d’hommes ;" ses pensées ont toujours été dirigées vers le moment où ses élus devaient naître dans le monde ; il les a visualisés dans le miroir de sa prescience.

"Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât." Ps 139:16

Lorsque le monde a été posé sur ses piliers, il était là, et il a fixé les limites du peuple selon le nombre des enfants d’Israël. Longtemps avant son incarnation, il est descendu vers cette terre déprimée, sous la forme d’un homme ; sur les plaines de Mamré, Ge 18:1 à côté du gué de Jabbok, Ge 32:24-30 sous les murailles de Jéricho, Jos 5:13 et dans la fournaise ardente de Babylone, Da 3:19,25 le Fils de l’Homme a visité son peuple. Parce que son âme prenait son plaisir en eux, il ne pouvait pas se reposer loin de ceux après lesquels son coeur languissait. Jamais ils n’étaient absents de son coeur, car il avait écrit leurs noms sur ses mains.

Comme le pectoral contenant les noms des tribus d’Israël était l’ornement le plus brillant porté par le souverain sacrificateur, ainsi les noms des élus de Christ étaient ses bijoux très précieux, qui brillaient sur son coeur. Nous pouvons souvent oublier de méditer sur les perfections de notre Seigneur, mais sans cesse il se rappelle à nous.

Puissions-nous nous reprocher notre manque de mémoire passé, et prier pour avoir la grâce de le garder toujours dans nos pensées les plus affectueuses. Seigneur, dessine sur les globes des yeux de mon âme l’image de ton Fils.



^^ Revenir en haut ^^