Accueil > Edification > Méditations > Je le veux, sois pur.

Je le veux, sois pur.

Je le veux, sois pur.

L’obscurité primitive a entendu le décret du Tout-puissant : « Que la lumière soit, » et la lumière fut, et cette parole du Seigneur Jésus est égale en majesté à cette parole ancienne, synonyme de puissance. La rédemption comme la création ont leur part de puissance. Jésus parle et cela s’accomplit. La lèpre n’a cédé à aucun des remèdes humains, mais elle s’est enfuie face à la volonté du Seigneur. La maladie n’a présenté aucun signe d’espoir ni marque de guérison, la nature n’a contribué en rien au côté curatif, mais la parole, sans aucune aide a effectué le travail en entier, et ce à jamais.

Le pécheur est dans une situation plus critique et plus misérable que le lépreux ; il faut qu’il imite l’exemple de ce dernier et aille à Jésus, « le suppliant à genoux devant lui. » Laissez-le « vivre » sa faible foi, même s’il ne peut aller plus loin que « Seigneur, si tu le veux, rends moi pur » ; et là, il n’y a aucun doute quant au résultat. Jésus guérit tous ceux qui viennent à Lui, et n’en rejette aucun. En lisant le contexte biblique du texte de ce matin, il est intéressant de remarquer que Jésus a touché le lépreux.

Cette personne souillée a enfreint les lois d’isolement dues à son état et a frappé à la porte de la maison ; Jésus, loin de le réprimander, a de même enfreint la règle, pour aller lui-même à sa rencontre. Il fit un échange avec le lépreux car, tandis qu’il l’a assaini, il a de même contracté une « souillure Lévitique » par le toucher. De même, Jésus Christ a été fait péché pour nous, bien qu’en lui-même ne se trouvait aucun péché, afin que nous puissions être trouvés droits par Dieu, grâce à Jésus.

Ô si seulement les pauvres pécheurs pouvaient marcher vers Jésus, et croire en la puissance de son šuvre rédemptrice et bénie, ils prendraient vite conscience de son pouvoir. Cette main qui a multiplié les pains, qui a sauvé Pierre lorsqu’il s’enfonça dans les eaux, qui a soutenu les affligés, qui a couronné les croyants, cette même main touchera chaque pécheur qui le cherche, et le rendra, par là même, pur. L’amour de Jésus est la source du salut. Il aime, il regarde, il nous touche, nous VIVONS.

Ez 14:1-16:63



^^ Revenir en haut ^^