Accueil > Edification > Méditations > J’étais stupide et sans intelligence, (...)

J’étais stupide et sans intelligence, J’étais à ton égard comme les bêtes. Ps 73:22

J’étais stupide et sans intelligence, J’étais à ton égard comme les bêtes. Ps 73:22

Souvenez-vous que ceci est la confession de l’homme d’après le propre cœur de Dieu ; et en nous décrivant sa vie intérieure, il écrit : « J’étais stupide et sans intelligence. » Le mot « stupide », ici, a une signification plus forte que ce qu’il n’a dans le langage ordinaire. David, dans un verset antérieur du Psaume, écrit : « car je portais envie aux insensés en voyant le bonheur des méchants » qui montre que la stupidité a le péché en elle.

David se rabaisse lui-même au rang des « stupides » et y ajoute une parole qui lui donne de l’intensité ; « et sans intelligence ». C’était une folie coupable, une folie qui ne devait pas être excusée par la fragilité, mais être condamnée à cause de sa perversité et de son ignorance obstinée, car il avait été envieux de la prospérité présente de l’impie, oubliant la fin épouvantable qui attend celui-ci. Et sommes-nous meilleurs que David pour que nous puissions nous considérer comme sages ? Professons-nous que nous avons atteint la perfection, ou que nous avons été si châtiés que la verge a ôté toute notre obstination hors de nous ?

Ah, que voilà de l’orgueil ! Si David était stupide, combien devons-nous l’être selon notre propre estime, si nous pouvons seulement voir en nous-même ! Regarde derrière toi, croyant : pense à tes doutes envers Dieu alors qu’il t’a été si fidèle, pense à ta folie lorsque tu criais : « Ne fais pas cela, mon Père, » quand il croisait ses mains dans la détresse pour te donner une plus grande bénédiction ; pense à ces nombreux moments où tu as lu ses providences en restant sombre, mal interprété ses dispensations, et où tu as a gémi :

« Toutes ces choses sont contre moi », alors qu’elles sont toutes faites pour ton bien. Pense aux nombreuses fois où tu as choisi le péché et ses plaisirs, alors qu’en réalité, ce plaisir était une racine d’amertume pour toi ! Il est certain que si nous connaissons notre propre cœur, nous devons plaider coupable à l’accusation d’une folie coupable ; et conscient de cette « stupidité », nous devons faire nôtre la résolution de David : « Tu me conduiras par ton conseil, puis tu me recevras dans la gloire ».

Ec 1:1-4:16 Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^