Accueil > Edification > Méditations > Invoque-moi, et je te répondrai ; Je (...)

Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Il y a différentes traductions de ce verset. L’une d’elles dit : « je te montrerai de grandes et fortes choses. » Une autre : « des choses grandes et réservées ». Maintenant, voici des choses particulières et réservées à l’expérience chrétienne : Toutes les étapes de croissance de la vie spirituelle ne sont pas semblables et ne sont pas faciles à franchir. Il y a les cas classiques de repentance, de foi, de joie, et d’espoir, qui sont vécus par la famille entière ; mais il y a un royaume de ravissement supérieur, de communion, et d’union réelle avec Christ, qui est avant tout le lieu normal d’habitation des croyants.

Nous n’avons pas du tout le grand privilège de Jean, de pouvoir nous pencher sur la poitrine de Jésus ; ni celui de Paul, d’être ravi au troisième ciel. Il y a des niveaux, dans la connaissance expérimentale des choses de Dieu, que la finesse de l’šil aigu de l’aigle ou la pensée philosophique ne pourront jamais voir : Dieu seul peut nous porter à cet endroit ; mais le chariot dans lequel il nous prend pour cette ascension, et les coursiers ardents qui nous emportent, prédominent sur les prières. La prière réelle et sincère adressée à notre Dieu miséricordieux est victorieuse ; par sa force elle nous transmet la puissance de Dieu : elle a eu autorité sur l’ange, et a prévalu ; elle a pleuré, et a fait des supplications : elle L’a trouvé à Béthel, et Il parla avec nous.

La prière fervente élève le chrétien au Carmel, elle lui permet de découvrir le ciel avec ses nuages de bénédictions, et la terre avec ses flots de pitié. La prière intense élève le chrétien vers les cieux, et lui montre l’héritage qui lui est réservé ; elle nous élève au mont Thabor et nous transfigure, jusque dans la ressemblance avec le Seigneur. Tel qu’Il est, ainsi devons-nous être, nous aussi, dans ce monde. Si vous voulez atteindre quelque chose de plus élevé que l’expérience d’une croissance ordinaire, regardez au Roc qui est au dessus de vous, et fixez le avec l’šil de la foi par la fenêtre de la prière fervente. Quand vous ouvrirez la fenêtre vers vous, elle ne sera pas verrouillée de l’autre côté.

Ez 29:1-32:32



^^ Revenir en haut ^^