Accueil > Edification > Méditations > Il y eut beaucoup de morts, parce (...)

Il y eut beaucoup de morts, parce que le combat venait de Dieu.

Car il y eut beaucoup de morts, parce que le combat venait de Dieu. 1Ch 5:22

Guerrier, combattant sous la bannière du Seigneur Jésus, observe ce verset avec une sainte joie, car telles étaient les choses autrefois, telles elles le sont aussi maintenant. Si la guerre vient de Dieu la victoire est certaine. Les fils de Ruben, et les Gadites, et la demi-tribu de Manassé pouvaient à peine rassembler 44760 hommes de guerre, et pourtant dans leur guerre contre les Hagaréniens ils en tuèrent des centaines et des milliers, car ils crièrent à Dieu dans la bataille. Ils invoquèrent l’Éternel parce qu’ils placèrent leur confiance en Lui. Le Seigneur ne sauve ni par beaucoup d’hommes ni par un petit nombre.

Il est de notre devoir d’aller de l’avant dans le nom de l’Éternel, même si nous ne sommes qu’une poignée d’hommes, car nous avons pour capitaine le Seigneur des Armées. Ils ne négligèrent ni le bouclier, ni l’épée, ni l’arc, mais ils ne mirent point toute leur confiance dans ces armes. Nous devons utiliser tous les moyens de combat, mais notre confiance doit reposer dans le Seigneur seul, car il est l’épée et le bouclier de Son peuple. La raison majeure de leur succès extraordinaire réside dans le fait que la guerre venait de Dieu.

Bien aimés, en luttant contre le péché en dehors et en dedans, malgré l’erreur doctrinale, ou de pratique, contre les esprits méchants dans les lieux célestes, ou sur la terre, contre les méchants et leurs alliés, tu es en guerre avec la compagnie de l’Éternel, et avec lui tu n’as pas à craindre la défaite. Ne tremble pas devant la supériorité du nombre, ne te rétracte pas devant la difficulté, ou les impossibilités, ne bronche pas devant les meurtrissures ou la mort, frappe avec l’épée à double tranchant, l’épée de l’Esprit, et les tués s’amoncelleront en tas. La bataille est celle du Seigneur, et il livrera ses ennemis entre nos mains.

Avec un pied ferme, une main forte, un cœur sans frayeur, la flamme du zèle, fonce dans le combat, et les armées du méchant s’envoleront comme la paille dans la tempête. « Debout ! Debout pour Jésus, La lutte ne sera pas longue. Aujourd’hui le bruit de la bataille, Demain le chant de la victoire. A celui qui sera vainqueur, Une couronne de vie sera donnée, Et avec le Roi de Gloire Règnera éternellement. »



^^ Revenir en haut ^^