Accueil > Edification > Méditations > Il se présentera, et il gouvernera (...)

Il se présentera, et il gouvernera avec la force de l’Éternel

Il se présentera, et il gouvernera avec la force de l’Éternel Mic 5:4

Le règne du Christ dans son Église est celui d’un roi-berger. Il a la suprématie, mais c’est la supériorité d’un berger sage et tendre sur son troupeau nécessiteux et affectueux ; il commande et reçoit l’obéissance, mais c’est l’obéissance volontaire de brebis bien disposées, qu’elles donnent joyeusement à leur bien-aimé Berger, dont elles connaissent si bien la voix. Il gouverne par la force de l’amour et l’énergie de la bonté.

Son règne est quelque chose de pratique dans son caractère. Il est dit : « Il se présentera et il gouvernera ». La grande Tête de l’Église est engagée activement à pourvoir pour son peuple. Il ne s’assied pas sur le trône pour ne rien faire, ou ne tient pas un sceptre sans le manier pour gouverner. Non, il est debout et il gouverne. L’expression « gouverner », dans l’original, est le mot « raha » en hébreu que l’on peut traduire par tout ce que l’on attend d’un berger.

(voir définition 07462)

Faire paître, nourrir, conduire, diriger, etc. Son règne est continu dans sa durée. Il est dit : « Il se présentera et il gouvernera » et pas « Il nourrira de temps en temps, et quittera sa place » ; ni non plus : « Il leur sera un jour accordé un réveil, puis le jour suivant l’Église sera abandonnée à la stérilité ». Ses yeux ne sommeillent jamais, et ses mains jamais ne se reposent ; son cœur ne cesse jamais de battre avec amour, et ses épaules ne sont jamais fatiguées de transporter les fardeaux de son peuple.

Son règne est efficacement puissant dans son action ; « Il nourrira dans la force de l’Éternel ». Partout où est Christ, il y a Dieu ; et quel que soit ce que fait Christ, c’est l’œuvre du Très-Haut. Oh ! C’est une vérité joyeuse que de considérer que celui qui aujourd’hui représente les intérêts de son peuple est le véritable Dieu, devant qui tout genou fléchira. Heureux sommes-nous d’appartenir à un tel berger, dont l’humanité est en communion avec nous, et dont la divinité nous protège. Adorons-le et courbons-nous devant lui comme étant le peuple de son pâturage.

Jér 19:1-22:30 * Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^