Accueil > Edification > Méditations > Il ne craint point les mauvaises (...)

Il ne craint point les mauvaises nouvelles ;

Il ne craint point les mauvaises nouvelles ;

Chrétien, vous ne devez pas redouter l’arrivée de mauvaises nouvelles ; parce que si ces nouvelles vous affligent, que faites-vous de plus que les autres hommes ? Les autres hommes n’ont pas votre Dieu pour pouvoir y chercher refuge ; ils n’ont jamais éprouvé sa fidélité comme vous l’avez fait, et il n’est pas étonnant qu’ils soient abattus à la moindre alarme et rendus muets par la crainte : mais vous professez être d’un autre esprit ; vous êtes nés de nouveau à une espérance vivante, et votre cœur vit dans le ciel et non sur les choses terrestres ; maintenant, si l’on vous voit vous affoler comme les autres hommes, quelle est la valeur de cette grâce que vous professez avoir reçue ?

Où est la dignité de cette nouvelle nature que vous affirmez posséder ? Et puis, si vous êtes rempli de crainte, comme le sont les autres, vous serez sans aucun doute conduit vers les péchés si communs aux autres dans les moments d’épreuves. Les impies, quand ils ont connaissance de mauvaises nouvelles, se rebellent contre Dieu ; ils murmurent, et pensent que Dieu agit durement envers eux. Est-ce que vous tomberez dans le même péché ? Voudriez-vous provoquer le Seigneur comme ils le font ? D’ailleurs, les hommes inconvertis courent souvent vers le mal pour échapper aux difficultés, et vous seriez certain d’en faire autant si votre esprit cédait à la pression du moment. Ayez confiance dans le Seigneur, et attendez-vous patiemment à lui.

La manière la plus sage est de faire comme Moïse a fait à la Mer Rouge, « restez en place et voyez comment l’Éternel va vous sauver aujourd’hui ». Car si vous laissez libre cours à la peur quand vous entendez parler de mauvaises nouvelles, vous serez incapable de rencontrer le trouble avec ce calme que nécessite votre devoir, et qui vous soutient dans l’adversité. Comment pouvez-vous glorifier Dieu si vous agissez comme un làche ? Les Saints ont souvent chanté les hautes louanges de Dieu lorsqu’ils étaient dans les flammes, mais est-ce que vos doutes et vos agissements, comme si vous n’aviez personne pour vous aider, magnifient le Très-Haut ? Prenez alors courage, et plaçant votre confiance sur la fidélité de votre Dieu de l’alliance, ne permettez pas que votre cœur soit troublé.

Da 1:1-4:37



^^ Revenir en haut ^^