Accueil > Edification > Méditations > Et son allocation était une perpétuelle

Et son allocation était une perpétuelle allocation qui lui était donnée par le Roi...

Et son allocation était une perpétuelle allocation qui lui était donnée par le Roi, un entretien quotidien pour chaque jour, tous les jours de sa vie. 2R 25:30

Jojakin n’était pas renvoyé du palais royal avec une grange pouvant le faire subsister plusieurs mois, mais sa provision lui était assurée comme une pension quotidienne. D’où il comprit bien la joyeuse position de tout le peuple du Seigneur. Une portion quotidienne « c’est tout ce qu’un homme peut réellement désirer ; avoir besoin ». Nous n’avons pas besoin des réserves de demain, car le soleil ne s’est pas encore levé dessus, et ses besoins ne sont pas encore nés.

La soif que nous aurons à souffrir au mois de juin n’a pas besoin d’être étanchée en février, car nous ne l’éprouvons pas encore ; si nous avons assez pour chaque jour comme les jours à venir, nous ne connaîtrons jamais de besoin. Le suffisant pour le quotidien est « tout ce dont nous pouvons jouir ». Nous ne pouvons manger, ou boire, ou nous vêtir plus que la fourniture quotidienne de nourriture et de vêtement ; le surplus nous oblige à prendre soin de le mettre à l’abri, et l’anxiété de veiller contre le voleur.

Une canne peut aider le voyageur mais un fagot de cannes devient un fardeau. Assez n’est pas seulement aussi bon qu’un festin mais c’est tout ce dont le plus grand glouton peut réellement jouir. C’est tout ce que nous pourrions nous attendre à recevoir. Un désir impérieux pour plus que ceci c’est de l’ingratitude. Quand notre Père ne nous donne pas plus, nous devrions être contents de son allocation quotidienne. Le cas de Jojakin est le nôtre, nous avons une part certaine, une part qui nous est donnée par le ROI, une gracieuse part, « une part perpétuelle ». Voici un sujet d’actions de grâces. Bien-aimé lecteur chrétien, en matière de grâce, tu as besoin d’un « approvisionnement quotidien ».

Tu n’as pas un hangar de réserve de force. Jour après jour tu dois chercher le secours d’en haut. C’est une douce assurance de réaliser qu’une part quotidienne est prévue pour toi. Dans la Parole, à travers le ministère, par la méditation, dans la prière en t’attendant à Dieu, tu recevras une force nouvelle. Tu as tout pleinement en Jésus. Alors, jouis de ta perpétuelle allocation. Ne marche pas en ayant faim tandis que le pain quotidien de la Grâce est sur la table de la miséricorde.



^^ Revenir en haut ^^