Accueil > Edification > Méditations > Et que quiconque croit est justifié (...)

Et que quiconque croit est justifié par lui.

Et que quiconque croit est justifié par lui. Ac 13:39

Le croyant en Christ reçoit comme un cadeau la justification. La foi ne produit pas ce fruit plus tard, ou après, mais maintenant. Pour autant que la justification soit le résultat de la foi, elle est donnée à l’âme au moment même ou elle s’approche de Christ, et l’accepte comme étant son tout en tous. Sont-ils justifiés ceux qui se tiennent devant le trône de Dieu ?

Ainsi en est-il de nous, comme étant vraiment et clairement justifiés, autant que ceux qui marchent en vêtements blancs en chantant des louanges mélodieuses sur les harpes célestes. Le voleur sur la croix a été justifié au moment précis où il tourna le regard de la foi vers Jésus ; et Paul, le vieillard, après des années de service, n’était pas plus justifié que ne l’était le voleur qui n’avait à son actif aucun service du tout. Nous sommes « aujourd’hui » acceptés dans le bien-aimé, « aujourd’hui » pardonnés du péché, « aujourd’hui » acquittés devant le tribunal de Dieu.

Oh ! âme canal de la pensée ! Il y a quelques grappes sur le sarment d’Eschol qui ne pourront être cueillies jusqu’à ce que nous entrions dans le ciel ; mais c’est une branche qui court le long du mur. Il n’en est pas comme le blé du pays, que nous ne pouvons pas manger jusqu’à ce que nous franchissions le Jourdain ; mais c’est une part de la manne dans le désert, une portion de notre nourriture quotidienne à laquelle Dieu pourvoit pour nous dans notre voyage ici et là. Nous sommes « maintenant » pardonnés ; même maintenant nos péchés sont enlevés ; même maintenant nous nous tenons sous le regard de Dieu, acceptés comme si nous n’avions jamais été coupables.

C’est pourquoi il n’y a maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. Il n’y a plus une trace de péché dans le livre de Dieu, même maintenant, rien contre un seul de son peuple. Qui osera porter quoi que ce soit à leur charge ? Il n’y a ni point, ni tache, ni ride, ni rien de semblable restant comme une ombre sur aucun croyant en matière de justification au regard du juge de toute la terre. Puisse le privilège présent nous réveiller en ce qui concerne notre devoir présent, et maintenant tandis que la vie continue, dépensons-nous et soyons serviteurs de notre cher Seigneur Jésus.



^^ Revenir en haut ^^