Accueil > Edification > Méditations > Dieu, qui console ceux qui sont (...)

Dieu, qui console ceux qui sont abattus

Dieu, qui console ceux qui sont abattus

Qui console comme lui ? Allez voir un pauvre enfant de Dieu triste et déprimé ; parlez-lui des douces promesses ; soufflez à son oreille des mots choisis de réconfort ; il est comme la vipère qui n’entend pas la voix du charmeur, aussi exquis qu’en puisse être le charme. Il est en train de boire du fiel et de l’armoise et vos encouragements, aussi bons soient-ils, n’auront pour écho qu’une ou deux notes de résignation lugubre. Vous ne lui ferez exprimer ni psaume de louange, ni Alléluia, ni chant joyeux. Mais que Dieu s’approche de Son enfant, qu’il relève son visage, et les yeux de celui qui se lamentait se mettent à briller d’espoir. Ne l’entendez vous pas chanter

Si tu es ici, c’est le Paradis
Si tu disparais, c’est l’enfer.

Vous n’avez pas réussi à le réconforter, mais le Seigneur l’a fait. « Tel est le Dieu de toute consolation ». Il n’y a pas de baume en Galaad, mais il y en a en Dieu. Il n’y a pas de médecin parmi les créatures, mais le Créateur est Jéhovah Raphé. Il est merveilleux qu’une seule parole douce de Dieu devienne des chants pour les Chrétiens. Une parole de Dieu, c’est comme un morceau d’os que le Chrétien frappe pour en faire sortir des promesses pendant des semaines entières. Ainsi, pauvre Chrétien, il est inutile de rester prostré dans le désespoir. Va vers le consolateur et réclame de lui la consolation. Tu es une pauvre citerne crevassée. Tu as entendu dire que lorsqu’une pompe est sèche, il faut d’abord y verser de l’eau pour en tirer ensuite. De même, chrétien, lorsque tu es sec, approche-toi de Dieu et demande lui de répandre la joie dans ton cœur. Alors seulement ta joie sera complète. Ne te rends pas chez tes connaissances terrestres qui seront comme les amis de Job. Mais cours tout d’abord vers « ton Dieu qui console ceux qui sont abaissés » et tu diras bientôt : « Ton soutien ravit mon âme dans la multitude de mes pensées ».



^^ Revenir en haut ^^