Accueil > Edification > Méditations > Devenu parfait en Christ.

Devenu parfait en Christ.

Devenu parfait en Christ. Col 1:28

Ne sentez-vous pas dans votre propre âme que la perfection n’est pas en vous ? Chaque jour ne nous enseigne-t-il pas cela ? Chaque larme qui coule de votre œil pleure l’imperfection ; chaque mot dur qui sort de vos lèvres marmonne l’imperfection. Vous avez trop fréquemment eu une vue de votre propre cœur à rêver qu’â un certain moment quelque trait de perfection serait en vous-même, mais au sein de cette triste prise de conscience de l’imperfection, voici un réconfort pour vous ; vous êtes parfait en Jésus-Christ ; aux yeux de Dieu, vous êtes parfait en lui ; même maintenant accepté dans le bien-aimé.

Mais il y a une deuxième perfection à être réalisée, qui est sûre pour toute la semence. N’est-ce pas réjouissant de jeter un regard vers l’avenir, vers le temps où chaque souillure de péché sera ôtée du croyant et qu’il sera présenté sans faute devant le trône, sans tache ni ride, ni rien de semblable ? L’Église de Christ alors sera si pure, que même pas l’œil de l’omniscience y verra une tache ou quoi que ce soit de blâmable en elle ; si sainte et si glorieuse que l’on ne va pas au delà de la vérité quand on déclare :

Revêtu de Mon Sauveur, Saint comme le Saint même. Alors nous connaîtrons, et nous goûterons et nous éprouverons le bonheur de cette vaste et courte phrase : Parfait en Christ.

Pas avant ce moment là nous ne comprendrons les hauteurs et les profondeurs du Salut de Jésus. Ton cœur ne bondit-il pas de joie à cette pensée ? Noir comme tu es, tu seras blanc un jour ; sale, dégoûtant comme tu es, tu seras pur. Oh c’est un merveilleux salut ça ! Christ prend un ver et le transforme en un ange. Christ prend une chose noire et difforme et en fait quelque chose de pur et d’inégalable dans sa gloire, incomparable dans sa beauté, et destiné à être le compagnon des séraphins. Ô mon âme, arrête-toi ici et admire cette vérité bénie de la perfection en Christ.



^^ Revenir en haut ^^