Accueil > Edification > Méditations > Chrétien, voici de la joie pour (...)

Chrétien, voici de la joie pour toi

Je regardai, et voici, l’agneau se tenait sur la montagne de Sion, Ap 14:1

L’apôtre Jean était privilégié de voir à l’intérieur des portes du ciel, et en décrivant ce qu’il vit, il commence par dire : "Je regardai et voici, un Agneau !" Ceci nous enseigne que l’objet principal de contemplation au Royaume Céleste c’est "L’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde." Rien d’autre n’attira l’attention de l’apôtre autant que la personne de cet être Divin, qui nous a rachetés par son sang ! Il est le thème des Cantiques de tous les esprits glorifiés et des Saints Anges.

Chrétien, voici de la joie pour toi ; tu as regardé, et tu as vu l’Agneau. A travers tes larmes, tes yeux ont vu l’Agneau de Dieu ôtant les péchés. Réjouis-toi alors. Dans peu de temps quand tes yeux auront été essuyés des larmes, tu verras le même Agneau "exalté sur son trône." C’est la joie de ton coeur de garder quotidiennement la Communion avec Jésus ; tu auras la même joie à un degré plus élevé au ciel ; tu te réjouiras dans la constante vision de sa présence ; tu demeureras avec lui pour toujours. "Je regardai et voici un Agneau !" Pourquoi cet agneau est-il le ciel même ; car comme le dit Rutherford, "Le ciel et Christ sont la même chose," être avec Christ c’est être au ciel, et être au ciel, c’est être avec Christ. Ce prisonnier du Seigneur écrit très tendrement dans une de ces lettres brûlantes : "Ô mon Seigneur Jésus Christ, si je pouvais être au ciel sans toi, ce serait l’enfer ; si je pouvais être en enfer, et t’avoir encore, ce serait le ciel pour moi, car tu es tout le ciel que je désire." C’est vrai, n’est-ce pas chrétien ? Ton âme ne dit-elle pas ainsi ?

Toutes les harpes en haut
Ne peuvent créer un lieu céleste,
Si Dieu change de résidence,
Ou qu’il ne cache seulement sa face.

Tout ce que tu as besoin de faire pour être béni, suprêmement béni, est d’être avec Christ.



^^ Revenir en haut ^^