Accueil > La Vie Chrétienne > Analyse Actualité > Cette année 2013,nous souhaitons que (...)

Cette année 2013,nous souhaitons que toute la Martinique soit bénie

Aujourd’hui et tout au long de cette année 2013,
nous souhaitons que toute la Martinique soit bénie

À l’occasion de cette nouvelle année, l’Association des églises évangéliques baptistes de la Martinique (AEEBM) présente ses vœux les plus sincères de réussite et de bonheur à tous les Martiniquais (ses), les résidents, les touristes et
autres amis.
Comme le dit cette parole de la Bible dans la 3ème épître de Jean, « … Je souhaite que tu prospères à
tous égards et sois en bonne santé (…) », que 2013 vous apporte une joie sans limite, la réussite professionnelle que vous désirez, afin de bénir Dieu tout au long de cette année ! (...)
« Bénir l’Éternel en tout temps », est-ce un défi impossible à relever que Dieu adresse à tous les Martiniquais en ce début d’année ?
Certes non, car Dieu connaît les capacités et les limites de ses créatures.
Il ne leur confie jamais des tâches dont les implications vont au-delà de leurs possibilités, même s’Il place la barre très haut. Très haut ? Oui ! Quand on sait que chacun de nous vit sa vie sans se préoccuper forcément de l’existence de Dieu.
Très haut oui, puisque nos décideurs politiques, financiers, culturels etc. mettent rarement Dieu au centre de leurs projets, soit pour la nation, soit pour notre département (comme disent nos compatriotes nationalistes « Péyi Matinik »).
Enfin, très haut oui, car bénir Dieu serait du même coup reconnaître au-dessus de nous un être plus grand et ayant autorité sur nos vies.
Nous avouerons ainsi nos limites existentielles, car notre passage sur terre nous semble très rapide… Nos années s’écoulent à une vitesse alarmante ! (...)
C’était déjà la pensée de Job, l’auteur du livre qui porte son nom, quand il écrivit ceci : « Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand » (Job 7 : 6).
Job a vu juste, car selon certains calculs scientifiques, nous bougeons même lorsque nous sommes immobiles.
Les continents reposent sur d’énormes blocs de roches qui glissent très lentement au rythme de 2,5 à 20 cm par année. L’Amérique avance grandement vers l’Ouest, en s’éloignant de l’Europe, au rythme de 7,6 cm par année.
Si cela ne vous fait pas un pli, considérez ce qui suit.
La voie lactée (selon ces mêmes scientifiques) se propulse dans l’espace à quelques 600 kms par seconde ou 2 millions de kilomètres à l’heure. Ce sont des chiffres vertigineux, quand on sait que géographiquement notre petite Martinique s’étire que sur environ 70 à 80 km de longueur, pour 30 à 39 km de largeur ce qui lui donne une superficie à peu près de 1 128.
Admettons que vous soyez étendu sur le dos dans un parc, vous relaxant, un bel après-midi sous le ciel martiniquais et qu’il n’y ait aucun nuage dans le ciel, peut-être aurez-vous l’impression que le temps et le mouvement ont cessé.
Mais le scientifique, l’homme pieux comme le Roi David, celui qui « médite sur toutes les oeuvres de Dieu, et réfléchit sur l’ouvrage de ses mains » (Psaumes 143 : 5) sont ainsi plus avisés.
De même que nous nous déplaçons à toute allure en avion, nous nous rapprochons assurément de l’éternité.
Nos jours et les occasions que nous avons à vivre ici-bas passent tellement rapidement que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre notre temps en 2013. (...)
Vaquer à des activités dites « légitimes pour notre épanouissement » certes oui, mais pourquoi ne pas décider de mettre Dieu au centre de nos préoccupations en cette nouvelle année.
Oui, que Dieu nous aide à vivre sereinement loin des futilités pendant que nous nous déplacerons si rapidement sur la
terre des vivants. (...)
Bien entendu, il ne s’agit pas de fredonner des chants religieux du 1 er janvier au 31 décembre sans interruption, ni de se retirer pour prier en répétant de vaines redites sans arrêt. « Bénir l’Éternel en tout temps » est avant tout une disposition d’esprit et de coeur chaque jour que Dieu nous donne en cette nouvelle année. (...)
Contrairement à plusieurs peuples ou certaines nations, la Martinique ne sait même pas ce que signifie « la guerre » et bien sûr nous n’avons aucune raison d’en vouloir une dans le « pays Martinique » ni dans la nation à laquelle nous sommes rattachés. (...)
Alors amis Martiniquais, n’est-ce pas aussi une bonne raison pour bénir Dieu en tout temps en 2013 ?
Aujourd’hui et tout au long de cette année 2013, nous souhaitons que toute la Martinique soit bénie.
Bonne année à tous !
Pasteur Mathy Edjam, président et
porte-parole de l’Association des églises
évangéliques baptistes de la Martinique.
Responsable des églises baptistes de
Saint-Pierre et d’Ajoupa-Bouillon.



^^ Revenir en haut ^^