Accueil > Edification > Méditations > Car il prie …

Car il prie …

Car il prie … 

Les prières sont instantanément remarquées dans le ciel. Au moment où Saul commença à prier, le Seigneur l’entendit. Voici une consolation pour ceux qui sont déprimés mais dont l’âme prie. Souvent un pauvre être brisé fléchit le genou, mais ne peut faire monter son gémissement que dans un langage de soupirs et de larmes ; pourtant son gémissement a fait vibrer les harpes d’une musique, sa larme a été recueillie par Dieu et déposée dans le lacrymatoire du ciel. « Tu mets mes larmes dans ton outre », implique qu’elles sont recueillies tandis qu’elles coulent. Le suppliant dont les larmes empêchent les paroles, sera bien compris par le Très Haut.

Il peut seulement lever son regard embué, mais sa prière est la chute d’une larme. Les larmes sont les diamants du ciel ; les soupirs sont une part de la musique de la Cour Royale de l’Éternel, et sont comptés au nombre des plus sublimes appels qui atteignent la majesté du Dieu si haut. Ne pensez pas que votre prière si faible et si tremblante sera comme méprisée. L’échelle de Jacob est élevée, mais nos prières s’appuieront sur l’ange de l’Alliance et ainsi s’élèvera vers les lieux étoilés. Notre Dieu non seulement entend la prière, mais aussi aime à l’entendre. Il n’oublie pas le cri de l’homme humble. C’est vrai : il ne prête pas attention aux regards hautains et aux paroles savantes.

Il ne fait point de cas des pompes et de l’apparat des rois ; il n’écoute pas la musique martiale, gonflée de vanité ; il ne prête pas attention au triomphe de l’orgueil de l’homme ; mais dans quelque lieu que se trouve un cœur grossi par la douleur, ou une lèvre tremblante par l’agonie, ou un profond gémissement, ou un soupir exprimant la pénitence, le cœur de l’Éternel est ouvert ; il le note au bas du registre de sa mémoire ; il met nos prières, comme des pétales de rose, entre les pages de son livre du souvenir, et quand ce livre est ouvert, un précieux parfum s’en exhale. La foi ne demande pas un signe des cieux pour savoir que les prières acceptées montent vers notre Souverain Sacrificateur qui est dans son Saint Lieu, et répond du trône de la grâce.



^^ Revenir en haut ^^