Bethléhem

Bethléhem

(S.) ; Bethléem (F., J., T.) :maison du pain.

1.Ville bâtie sur 2 collines de Juda, appelée d’abord Ephrath ; c’est pourquoi on l’appela aussi Bethléhem de Juda, ou Bethléhem Ephrata, pour la distinguer d’une autre Bethléhem qui était sur le territoire de Zabulon. #Ge 35.19 ; Jud 17.7 ; Mic 5.1

Bethléhem n’est pas citée au nombre des villes assignées à Juda #Jos 15 cep. le v. 59 de la vers. des LXX la mentionne.

Au temps de Jacob, cette localité existait déjà, mais n’était qu’un petit village ; Rachel mourut et fut ensevelie tout près de là. #Ge 35.16, 19 ; 48.7

Ses habitants offrirent l’hospitalité à des Lévites. #Jud 17.7 ; 19.1

Une branche de la famille de Caleb s’installa dans la ville et devint très influente #1Ch 2.51, 54 ; Ru 4.20

Boaz et Ruth #Ru 1.19 ; 4.9-11 résidèrent dans cette cité, et sans doute Obed (#Ru 4.21, 22) ; c’était la ville d’Isaï, père de David #Ru 4.11, 17 ; 1Sa 16.1, 4

Bethléhem est appelée ville de David, car il y naquit et c’était aussi la cité de ses ancêtres. #Lu 2.11

Des remparts l’entouraient, déjà au temps de ce roi ; elle tomba aux mains des Philistins qui l’occupèrent pendant quelque temps. #2Sa 23.14, 15

Roboam renforça ses fortifications. #2Ch 11.6

Des Bethléhémites revinrent de la captivité sous la conduite de Zorobabel #Ezr 2.21 ; Ne 7.26

Bethléhem était considérée comme la ville où devait naître le Messie #Mic 5.1 ; Mt 2.5 selon la prophétie, Jésus y naquit quand les temps furent accomplis.

L’annonciation aux bergers se fit près de Bethléhem. #Lu 2.1-20

Les mages y vinrent saluer le nouveau-né ; Hérode y fit massacrer les petits enfants afin d’exterminer sûrement le futur roi. #Mt 2.1-18

La question du site de Bethléhem n’a jamais été un problème ; il est à 9 km. au S. de Jérusalem sur l’emplacement du village actuel de Beit Lahm, sur le versant oriental et N.-E. d’une longue crête qui, à l’O., est plus haute que la bourgade. Celle-ci a plusieurs portes ; la plupart des maisons sont petites, mais bien construites. Beit Lahm a environ 4000 habitants ou davantage ; la majorité est chrétienne et se rattache à l’Eglise orthodoxe gr. Le voisinage est parsemé de vignes, de figuiers, d’oliviers. Les champs, quoique rocailleux, produisent d’abondantes céréales ; durant la moisson on y glane, comme au temps de Ruth.

Juste à l’E. de la ville, se trouve l’église qu’Hélène, mère de Constantin, fit bâtir au-dessus de la caverne considérée comme l’étable de la nativité. Elle fut commencée en 326 ap. J.-C. A près de 1 km. de la ville, au N., s’élève le tombeau traditionnel de Rachel. Au S. de Beit Lahm, une vallée s’en va vers la mer Morte, tandis que commence, presque aux murailles, à l’E., une autre vallée, qui rejoint le ravin es-Surar ou vallon de Soreq.

Tout près des murailles de l’E., il y a aussi un bras supérieur du ravin es-Sunt, ou vallon d’Ela, c.-à-d. du Térébinthe. #1Sa 17.2

2. Une ville, et les villages en dépendant, à l’intérieur du territoire de Zabulon. #Jos 19.15

Il semble que cette Bethléhem-là fut la ville natale du juge Ibtsan. #Jud 12.8-10

Identif. Beit-Lahm, petit village, à env. 11 km. au N.-O. de Nazareth.



^^ Revenir en haut ^^