Accueil > Edification > Méditations > Avance en pleine eau, et jetez vos (...)

Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.

Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher.

Nous apprenons dans ce récit la nécessité de l’action humaine. Le coup de filet était miraculeux, encore que ni le pêcheur, ni son bateau, ni son matériel de pêche n’étaient négligés ; mais tout était mis en šuvre pour prendre les poissons. Ainsi dans le salut des âmes, Dieu travaille par des moyens ; et tandis que la présente économie de la grâce demeure, Dieu sera réjoui par la folie de la prédication pour sauver ceux qui croient.

Quand Dieu travaille sans instruments, sans nul doute il est glorifié ; mais il a lui-même conçu le dessein de l’instrumentalité comme étant celui par lequel il est le plus magnifié sur la terre. Les moyens par eux-mêmes sont totalement inutiles au Maître, nous avons travaillé toute la nuit et n’avons rien pris. Quelle était la raison de ceci ? N’étaient-ils pas des pêcheurs faisant appel à leur vigueur en la matière ? Certainement, ils n’étaient pas des novices ; ils s’y connaissaient dans ce travail. Étaient-ils partis pour travailler dur de manière irréfléchie ? Non.

Avaient-ils manqué d’assiduité ? Non, ils avaient travaillé durement. Avaient-ils manqué de persévérance ? Non, ils avaient travaillé toute la nuit. Y avait-il un manque de poissons dans la mer ? Certainement pas, car aussitôt que le Maître vint, ils ont pu remplir leur filet. Quelle était alors la vraie raison ? N’était-ce pas parce qu’il n’y a aucune puissance en nous-mêmes en dehors de Jésus ? Sans lui nous ne pouvons rien faire. Mais avec Christ tout est possible.

La présence de Christ assure le succès. Jésus s’assit dans le bateau de Pierre, et sa volonté, par une influence mystérieuse, attira le poisson dans le filet. Lorsque Jésus est élevé dans son Église, sa présence est la puissance de l’Église. Le cri d’un roi est au milieu d’elle. « Si je suis élevé, j’attirerai tous les hommes à moi ». Sortons ce matin sur notre šuvre de pêche de l’âme, regardant par la foi, et autour de nous avec une anxiété solennelle. Travaillons jusqu’à ce que la nuit vienne, et nous ne travaillerons pas en vain, car celui qui nous ordonne de jeter le filet, le remplira de poissons.

Mt 18:1-20:34



^^ Revenir en haut ^^