Au calvaire

Jean-François Bussy

1. Ils le menèrent comme un brigand
Hors de la ville qu’il aimait.
Ils le clouèrent de coups violents,
Lui qui annonçait la paix,
Il s’est livré, il n’a rien dit,
En agonie, souffrant.

Le sang coulant du calvaire,
Répandu sur nos cœurs,
Enlève chagrin et misère
Purifie le pécheur.

2. Alors sa tête il a baissé :
"Voici tout est accompli."
Le ciel, la terre ont tressailli,
Quand Jésus a expiré ;
De Dieu, son Père abandonné,
Payant pour nos péchés.

3. Comment comprendre amour si grand
Se donnant de lui-même,
Qu’un Dieu si saint et si puissant
Expire en solitaire,
Mourant au bois, bien qu’innocent,
De tous portant la peine.



^^ Revenir en haut ^^