Accueil > Edification > Méditations > Après que vous aurez souffert un peu (...)

Après que vous aurez souffert un peu de temps

Après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. 1P 5:10

Vous avez vu l’arc dans la nue comme il enjambe la plaine : glorieuses sont ses couleurs et rares ses nuances. Il est beau, mais hélas il ne fait que passer, et voilà il n’est plus. Les belles couleurs font place aux nuages floconneux, et le ciel n’est plus resplendissant de ses teintes célestes. Il n’est pas « établi ».

Comment cela se peut-il ? Un spectacle glorieux fait de rayons de soleil transitoires et de gouttes de pluies passagères, comment peut-il subsister ? Les grâces du caractère chrétien ne doivent pas ressembler à l’arc-en-ciel dans sa beauté éphémère, mais au contraire, doivent être établies, inébranlables, demeurer. Recherche, croyant, et fait que chaque bonne chose que tu possèdes puisse être une chose qui dure.

Puisse ton caractère n’être pas un message sur le sable, mais une gravure sur le Roc ! Puisse ta foi n’être pas un édifice sans fondement d’une vision, mais puisse-t-elle être bâtie avec des matériaux capables de résister au terrible feu qui consumera le bois, le foin, et le chaume de l’hypocrite. Puisses-tu être enraciné et fondé dans l’amour. Puissent tes convictions être profondes, ton amour véritable, tes désirs ardents. Puisse toute ta vie être ainsi fondée, établie, afin que tous les coups de l’enfer, et toutes les tempêtes de la terre ne soient pas capables de l’ébranler. Mais remarque comment cette bénédiction d’être « établi dans la foi » est acquise.

Les paroles de l’apôtre nous indiquent « souffrir » comme étant les moyens employés. « Après que vous aurez souffert un peu de temps ». Il est inutile d’espérer que nous serons bien enracinés si des vents impétueux ne passent pas sur nous.

Ces vieux nœuds sur le tronc du chêne, et ces branches bizarrement tordues, tout témoigne des nombreuses tempêtes qui ont balayé ce chêne, et ce sont aussi des indicateurs de la profondeur dans laquelle les racines ont forcé leur chemin. De même le chrétien est fait fort, et fermement enraciné par toutes les épreuves et les tempêtes de la vie. Ne te rétracte pas alors des vents de tempêtes de l’épreuve, mais prends courage, croyant que par leur rude discipline Dieu est en train d’accomplir en toi cette bénédiction.

Ps 92:1-100:5 Lecture Quotidienne de la Bible



^^ Revenir en haut ^^