Accueil > Edification > Méditations > Ainsi marchez en Lui.

Ainsi marchez en Lui.

Ainsi marchez en Lui.

Si nous avons reçu Christ Lui-même au plus profond de nos cœurs, notre vie nouvelle manifestera sa connaissance intime avec Lui par une « marche de la foi en Lui ». Marcher implique l’action. Notre religion ne doit pas se confiner à notre seul bureau ; nous devons exécuter, mettre en pratique ce que nous croyons. Si un homme marche en Christ, alors il agit comme Christ veut agir ; car Christ étant en lui, son espérance, son amour, sa joie, sa vie, il est le reflet de l’image de Jésus ; et les hommes disent de cet homme, « Il est comme son Maître » ; « il vit comme Jésus-Christ » ! Marcher signifie progresser.

Ainsi marchez en Lui, procédant grâce pour grâce, courez en avant jusqu’à ce que vous atteigniez le degré le plus élevé qu’un homme puisse atteindre concernant notre Bien Aimé. « Marcher » implique : « continuité ». Il doit toujours y avoir la position « demeurer en Christ ». Combien de chrétiens pensent que c’est le matin et le soir qu’ils doivent venir dans la compagnie de Jésus, et qu’ils peuvent ensuite donner leur cœur le reste de la journée au monde ; mais tout ceci est une pauvre vie, nous devrions toujours être avec Lui, marchant dans l’empreinte de ses pas et faisant sa volonté. Marcher implique aussi habitude.

Quand nous parlons de la marche d’un homme et de sa conversation, nous voulons dire ses manières, la constante teneur de sa vie. Maintenant, si quelquefois nous réjouissons Christ, et ensuite nous l’oublions ; si quelquefois nous l’appelons « mien », et bientôt nous lâchons prise, ce n’est pas une bonne habitude ; nous ne marchons pas en Lui. Nous devons veiller à Lui, nous cramponner à Lui, ne jamais le laisser partir, mais vivre et avoir notre être en Lui. Comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, ainsi marchez en Lui. Persévérez dans la même voie dans laquelle vous avez commencé, et comme au commencement lorsque Jésus-Christ était l’objet de votre foi, la source de votre vie, le principe de votre action, et la joie de votre esprit, ainsi qu’il soit le même jusqu’à la fin de votre vie ; le même quand vous marcherez dans la vallée de l’ombre de la mort, et entrerez dans la joie et le repos réservé au peuple de Dieu. Oh Saint Esprit, rends-nous capables d’obéir à ce précepte céleste.



^^ Revenir en haut ^^