Abdias

Abdias (Livre d’)

Quatrième des Petits Prophètes. Il n’a qu’un seul chapitre consistant en prédictions.

- Auteur. Le prophète vivait dans le royaume de Juda et faisait pt-être partie des prophètes attachés au Temple.

- La date. Peut-on la connaître ? Trois hypothèses :

1. Période perse (IIe s. av. J.-C.). L’argument est que l’auteur relate des événements réalisés ; mais cette hypothèse est la négation de l’inspiration des Ecritures.

2. Epoque de Jérémie (veille de l’exil). La raison serait qu’Abdias parle de la ruine de Jérusalem de 586 et de celle d’Edom qui devait se produire 10 ans plus tard. Cette hypothèse ne tient pas compte des v. 10-14, qui n’évoquent point la destruction totale et définitive de Jérusalem. On dit : Abdias a copié Jérémie (cf. #Ob 1-5 ; #Jer 49.14-16). Mais pourquoi ne serait-ce pas Jérémie qui aurait cité Abdias ? Jérémie est coutumier du fait #Jer 48.37 ; Isa 15.2 ; #Jer 47.1 ; Isa 14.28-32. On ne peut pas dire qu’Esaïe ait copié Jérémie ! Le style rude et concis d’Abdias milite en faveur de son antériorité.

3. IXe s. av. J.-C. Abdias a certainement écrit vers 870, car il relate des événements se rapportant à cette époque. Amos (760) parle de crimes d’Edom accomplis contre Juda, Joël également (cf. #Am 1.11-12 ; Joe 3.20).

- Quand y eut-il donc des catastrophes terribles pour Juda, dont la responsabilité puisse peser sur Edom antérieurement à 586 ? Avant 606, nous en relevons 3 :

a) sous Roboam, #1Ki 14.25 ;
b) sous Yoram, #2Ch 21.16 ;
c) sous Amatsia, #2Ki 14.13.

Il ne peut s’agir ni de la 1re qui fut provoquée par le Pharaon, ni de la 3e qui fut imputable à un roi d’Israël. Il s’agit certainement de la 2e, sous Yoram. #2Ch 21.16 dit que cette campagne fut menée par les Philistins et les Arabes. Ces derniers sont les étrangers auxquels se joignirent les Edomites. #Ob 11. Or Yoram date de 889-885. Cette invasion de Juda fut terrible:20 ans plus tard, Joël en parle (3.1-8, 19) ; 100 ans plus tard, Amos en parle encore. #Am 1.11-12.

- Lieu. Abdias a prophétisé dans Juda contre les Edomites installés dans la région montagneuse de Séir au S.-E. de la mer Morte. Leur capitale était Séla (= rocher ; en gr. :Petra, cf. v. 7).

- But.

- Les Edomites, descendants d’Esaü, donc parents des Israélites, ont de tous temps pris une attitude hostile envers eux. Au lieu de les assister au moment de leur détresse, ils ont participé au pillage de leur ville. Abdias leur annonce qu’ils auront à rendre compte de ce péché.

- En faisant connaître à Israël le jugement et le châtiment de ceux qui l’ont opprimé, Abdias leur apporte un message de réconfort, qui peut aussi être un stimulant pour ceux qui souffrent comme eux. C’est donc à la fois pour avertir et pour consoler que Dieu envoie Abdias.

- Contenu.

- Le livre d’Abdias renferme des grandes leçons :

1. Malheur à ceux qui se dressent contre Israël #Ge 12.3 ; Isa 54.11-17 ; Zec 2.12 ; 12.9.

2. La haine et l’orgueil sont des crimes que Dieu punit (3-4) ;

3. Dieu prend en main les intérêts des siens. Il les éprouve, mais les délivre toujours. #Ps 105.14-15 ; Isa 63.9.

4. Courage, enfant de Dieu. Aucune forteresse, aucune puissance, si forte soit-elle ne résiste à l’Eternel. #Ob 3, 4, 17-21.

- Les prédictions d’Abdias se sont réalisées à la lettre:les Edomites furent chassés de leur territoire par les Nabatéens, #Mal 1.3-5, et s’installèrent dans une région appelée l’Idumée.

- Edom est une incarnation des ennemis du peuple de Dieu, une personnification du monde corrompu. Abdias, comme l’Apocalypse, nous apporte l’assurance de la victoire finale de Dieu sur tous ceux qui s’opposent à lui.

- Plan.

1. Chute d’Edom (v. 1-9).

2. Les raisons de la chute (v. 10-14).

3. Le salut de Juda (v. 15-21). La liste des péchés d’Edom (v. 10-14) est donnée par ordre de gravité croissante.



^^ Revenir en haut ^^